La question du jour :

"Gilets jaunes" : Emmanuel Macron doit-il démissionner ?




"Gilets jaunes" : Emmanuel Macron doit-il démissionner ?
Un "gilet jaune" appelle à la démission d'Emmanuel Macron sur son vêtement (illustration).

, publié le lundi 03 décembre 2018 à 07h00

Face à la mobilisation des "gilets jaunes", sans réponse de la part de l'exécutif, l'opposition réclame des élections anticipées.

Après une nouvelle journée de mobilisation marquée par de violents débordements, certains membres de l'opposition estiment que la solution doit désormais être radicale. Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon réclament la dissolution de l'Assemblée.

"Je ne vois pas, au niveau où nous sommes de la gravité de cette crise politique, comment sortir par le haut, à part en retournant aux urnes", a expliqué dimanche la présidente du Rassemblement national (RN, ex-FN).

Démission ou destitution ?

Pour le leader de la France insoumise, il y a "une double légitimité" entre Emmanuel Macron, président "légitime" mais "qui ne veut rien savoir" et les manifestants. Et "il n'y a qu'une manière de trancher, c'est le vote" lors de législatives anticipées.

"Macron doit céder ou revenir aux urnes", conclut l'ancien candidat à la présidentielle. Un constat partagé par le député insoumis François Ruffin, qui va même plus loin et appelle à la démission du chef de l'État "avant de rendre notre pays fou de rage".



Une démission également au coeur des revendications des "gilets jaunes" qui clament "Macron démission !" dans leurs manifestations. François Asselineau, président de l'Union populaire républicaine (UPR) souhaite, quant à lui, la "destitution" du chef de l'Etat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.