La question du jour :

Les "gilets jaunes" doivent-ils poursuivre leur mobilisation ?




Les "gilets jaunes" doivent-ils poursuivre leur mobilisation ?
Des "gilets jaunes" réunis à Brest, le 17 novembre 2018.

, publié le dimanche 18 novembre 2018 à 07h00

Des manifestants comptent reconduire leur mouvement après une première journée qui a rassemblé près de 283.000 personnes.

Près de 283.000 "gilets jaunes" ont protesté samedi dans toute la France contre la hausse des taxes sur le carburant et la baisse du pouvoir d'achat, au sein de 2.000 rassemblements parfois tendus qui ont entraîné des accidents faisant un mort et 227 blessés.

Les "gilets jaunes" n'ont pas réussi à bloquer la France, comme ils le voulaient, mais tout le territoire a été touché par leurs actions, ce qui représente un succès certain pour ce mouvement, parti des réseaux sociaux et organisé en dehors des partis politiques et des syndicats.

Le gouvernement persiste

Des manifestants ont annoncé qu'ils comptaient camper et passer la nuit sur leurs barrages et certains souhaitaient poursuivre le mouvement dimanche. L'accès à certaines autoroutes restait coupé ou difficile en début de soirée.



Malgré la mobilisation, le ministre de la Transition écologique François de Rugy affirme dans les colonnes du Parisien que la taxe carbone augmentera comme prévu au 1er janvier. "Ne pas le faire serait de l'inconscience", lance le ministre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.