La question du jour :

Dépendance aux réseaux sociaux : faut-il légiférer ?




Dépendance aux réseaux sociaux : faut-il légiférer ?
Le secrétaire d'État chargé du Numérique Mounir Mahjoubi le 6 juillet 2018 à l'Élysée.

publié le mardi 11 septembre 2018 à 07h00

Invité lundi 10 septembre sur RTL, le secrétaire d'État au numérique Mounir Mahjoubi a indiqué qu'il n'excluait pas de recourir à la loi pour lutter contre la dépendance aux réseaux sociaux.

Mounir Mahjoubi avoue avoir dû désinstaller de son smartphone les applications Twitter et Facebook. "Je suis conscient que le numérique parfois, ça peut nous rendre un peu dépendants", a expliqué le secrétaire d'État au numérique lundi 10 septembre sur RTL.

"J'étais complètement hypnotisé par ces petites alertes permanentes de Facebook et Twitter", avoue-t-il au micro de la radio nationale.



Cette addiction aux réseaux sociaux, Mounir Mahjoubi n'exclut pas de lutter contre en légiférant. "Pourquoi pas une loi", lâche-t-il, saluant la volonté de Facebook de mettre en place un outil permettant à ses utilisateurs de connaître le temps passé sur le réseau social. Une initiative qui va dans le bon sens pour le secrétaire d'État au numérique. Celui-ci préconise des messages d'alerte lorsque l'utilisateur a passé trop de temps sur les réseaux sociaux, accompagnés de conseils pour aider à la déconnexion. Mounir Mahjoubi affirme cependant ne pas vouloir "rentrer dans la vie des gens".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.