La question du jour:

Seriez-vous prêt à vous baigner dans la Seine ?




Seriez-vous prêt à vous baigner dans la Seine ?
Une épreuve de natation dans le canal de l'Ourcq, le 17 juin 2017, à Paris.
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 20 juin 2018 à 07h00

Les épreuves de triathlon et de nage en eau libre des Jeux olympiques de Paris en 2024 se dérouleront dans la Seine.

Officiellement interdit depuis 1923 et passible d'une amende de 15 euros, se baigner dans la Seine pourrait bientôt devenir possible et autorisé. C'est en tout cas le souhait d'Anne Hidalgo, la maire de Paris, qui doit s'assurer que le fleuve est propre avant les épreuves de triathlon et de nage en eau libre des Jeux olympiques de 2024 qui s'y dérouleront.





Une idée qui ne date pas d'hier. En 1988, alors qu'il était maire de Paris, Jacques Chirac avait assuré : "Dans cinq ans, on pourra à nouveau se baigner dans la Seine. Et je serai le premier à le faire". Une promesse qu'il n'a jamais tenue.

Un chantier qui pourrait coûter 1 milliard d'euros

En effet, la Seine est polluée aux "escherichia coli", des entérocoques intestinaux, qui peuvent engendrer des gatro-entérites chez ceux qui se risquent à piquer une petite tête. Entre le rejet des eaux usées et le débordement des égouts lors des orages, le chantier pour assainir la Seine et la rendre baignable s'annonce complexe et coûteux. Selon Le Figaro, le projet pourrait coûter entre 800 millions et 1 milliard d'euros.

Et pour avancer sur la question, un "comité Seine" a été créé, réunissant l'État, l'Agence de l'eau, les élus de Paris, mais aussi des territoires franciliens : "Se concentrer uniquement sur la capitale n'avait pas de sens. Il fallait élargir à toute l'agglomération : l'eau ne connaît pas les frontières administratives", a expliqué Célia Blauel, adjointe chargée de l'environnement et de la politique de l'eau au quotidien. Selon l'élue de Paris, la qualité de l'eau dans la Seine "s'est considérablement améliorée depuis trente ans". Pour la deuxième année consécutive, les Parisiens vont pouvoir goûter aux joies des plongeons, sur le bassin de la Villette, dont l'ouverture est prévue mercredi 20 juin.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU