La question du jour:

Maltraitance animale : faut-il interdire les élevages en cage ?




Maltraitance animale : faut-il interdire les élevages en cage ?
Des poules en cage le 30 avril 2017 à Chauché, en Vendée.

Orange avec AFP, publié le mardi 22 mai 2018 à 07h00

L'actrice Sophie Marceau a pris la parole, ce dimanche, contre les élevages de poules en batterie. Dans une vidéo mise en ligne par l'association L214, elle a lancé un appel aux députés pour qu'ils légifèrent contre ces cages.

Les députés examinent à partir de ce mardi 22 mai, le projet de loi "Agriculture : équilibre des relations commerciales dans le secteur agroalimentaire".

L'association de défense du bien-être animal, L214, leur a demandé d'y inscrire l'interdiction de l'élevage des poules en cage.

33 millions de poules pondeuses enfermées chaque année

Dans une vidéo publiée dimanche 20 mai, et par l'intermédiaire de Sophie Marceau, L214 rappelle que "33 millions de poules pondeuses" vivent ce "supplice" chaque année.

L'actrice, végétarienne, y dénonce l'entassement de "plus de 180.000 poules (...) qui s'alignent à perte de vue sur plusieurs étages. Ces oiseaux n'auront jamais connu le ciel, le soleil, ni même l'herbe. Seulement le contact dur et inconfortable du sol grillagé de leurs cages."



Son discours a été ponctué de photos et de vidéos choc, où l'on peut observer des poules à l'agonie, décharnées et déplumées. Derrière des enclos surpeuplés, sont même parfois visibles les corps morts et décomposés de certains oiseaux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.