La question du jour :

Présidentielle : selon vous, Hollande aurait-il pu battre Macron ?




Présidentielle : selon vous, Hollande aurait-il pu battre Macron ?
L'ancien président de la République, François Hollande, le 14 avril 2015.

, publié le jeudi 12 avril 2018 à 07h00

Sur le plateau du journal télévisé de France 2 mardi soir, François Hollande a assuré qu'il "aurait pu battre" Emmanuel Macron s'il s'était présenté à l'élection présidentielle de 2017. Mais selon l'ancien chef de l'État, ils auraient été "battus tous les deux" par "la droite dure" ou "l'extrême-droite".

"J'aurais pu, mais je ne l'ai pas voulu".

François Hollande a refait le match de l'élection présidentielle mardi soir en présentant son nouveau livre politique "Les leçons du pouvoir" sur France 2. Si ce n'est pas battre, en tout cas le "faire battre", précise ensuite l'ancien président. "Qu'est-ce que ça aurait donné ? Ce n'est pas moi qui aurais gagné, ce n'est pas lui qui aurait gagné", explique-t-il. "Et aujourd'hui, on aurait un président de la République qui mènerait une politique encore plus dure que celle qui est menée aujourd'hui".



Selon lui, sa décision a été motivée par un choix politique : "Le choix aurait été de voter pour la droite dure ou pour l'extrême droite menaçante. J'ai fait ce sacrifice en connaissance de cause". Et d'ajouter : "J'aurais pu mettre mon intérêt personnel, avoir cette obsession d'être candidat pour être candidat quelles que soient les conséquences. Mais j'ai pensé, parce que j'étais président de la République, que j'avais un devoir supérieur". Six après son "renoncement", Emmanuel Macron est arrivait en tête du premier tour de l'élection présidentielle avec quatre points d'avance sur François Fillon, troisième.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.