La question du jour:

SNCF : craignez-vous que la grève continue après juin ?




SNCF : craignez-vous que la grève continue après juin ?
Manifestation de cheminots, à Paris, le 3 avril 2018.

Orange avec AFP, publié le samedi 07 avril 2018 à 07h00

Déçus de leurs réunions de concertation avec le gouvernement, les syndicats dénoncent une "mascarade" et promettent une grève longue.

Les organisations représentatives à la SNCF (CGT, Unsa, SUD, CFDT) étaient de nouveau reçues pour une table ronde au ministère des Transports, vendredi 6 avril, afin de discuter "de la modernisation sociale et de la contractualisation dans le secteur ferroviaire en lien avec l'arrêt du recrutement au statut".

Mais à la sortie de cette réunion, les syndicats n'ont pas caché leur déception. "Il n'y a pas eu de négociation" véritable sur ce sujet épineux, a dénoncé le secrétaire général de la CGT Cheminots Laurent Brun à l'issue de cette rencontre d'un peu plus de deux heures.



"Durcir le mouvement"

"Les cheminots vont augmenter la pression", a embrayé Didier Aubert (CFDT), annonçant dans certaines régions "quatre à cinq points de plus" de mobilisation pour les deux prochains jours de grève. "Le gouvernement a besoin d'une nouvelle démonstration", a-t-il estimé.

La reprise de la grève, qui se tient sur un rythme de deux jours sur cinq, est prévue samedi à 20H00, jusqu'à mardi 07H55. Les prévisions de trafic seront communiquées par la SNCF samedi en début d'après-midi. Ce sera le deuxième épisode de grève, après celui des 3 et 4 avril, lors duquel le trafic a été très perturbé.

Mais le mouvement, pour le moment annoncé jusqu'au 28 juin, pourrait "aller au-delà du mois de juin" si le gouvernement persiste dans "la posture dans laquelle il est actuellement", a averti Laurent Brun. "Nous allons tenir un marathon si le gouvernement nous (l')impose", a-t-il martelé.

"C'est absolument inacceptable ce qui vient de se passer aujourd'hui", a estimé Erik Meyer, de SUD Rail, en annonçant avoir l'intention de "proposer lundi de durcir le mouvement". SUD Rail est la seule organisation à envisager une grève reconductible chaque jour au lieu de la grève en pointillé décidée par l'intersyndicale.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU