La question du jour:

Soutenez-vous la "rétention administrative" des fichés S ?




Soutenez-vous la "rétention administrative" des fichés S ?

Manuel Valls le 24 mars 2018 au stade Jean Bouin à Paris.

Orange avec AFP, publié le lundi 26 mars 2018 à 07h00

Après les attaques terroristes survenues vendredi 23 mars dans l'Aude, le débat sur la surveillance et le contrôle des individus fichés S s'invite à nouveau dans la sphère publique.

L'ex-Premier ministre Manuel Valls a défendu dimanche 25 mars après les attaques jihadistes de l'Aude une éventuelle "rétention administrative" des fichés S les plus dangereux, une proposition défendue par le président du parti Les Républicains Laurent Wauquiez. "On peut regarder les choses concernant les fichés S", a expliqué sur BFMTV le député de l'Essonne (ex-PS), qui siège au sein du groupe LREM.

Des propositions déjà formulées par la droite

Parmi les pistes de réforme, "il peut y avoir peut-être, regardons ça de près, les questions liées à la rétention administrative pour ceux dont on considère qu'ils représentent un danger, évidemment sous l'autorité du juge et à un moment ou l'autre, s'il ne se passe rien, on ne peut pas les retenir", a expliqué l'ex-Premier ministre.

Laurent Wauquiez plaide lui aussi depuis plusieurs mois, comme Nicolas Sarkozy durant la primaire de la droite de 2016, pour la rétention des fichés S les plus dangereux.



Invité de Radio J dimanche 25 mars, Geoffroy Didier, secrétaire général délégué de LR, a plaidé pour la rétention administrative : "Faisons la loi d'exception. Je demande qu'on mette ces personnes considérées comme dangereuses par les services de renseignement hors d'état de nuire", a-t-il déclaré.

"Si Emmanuel Macron avait suivi cette proposition constante de Laurent Wauquiez, ce qui s'est passé vendredi n'aurait pas eu lieu", a-t-il ajouté.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
136 commentaires - Soutenez-vous la "rétention administrative" des fichés S ?
  • Officiellement on ne comprend pas pourquoi ce radicalisé est passé à l'acte. Cà me parait pourtant évident, il était convoqué (logiquement) par je ne sais plus quel service de police. Il a cru qu'il était découvert et allait se faire enfermé, il a choisi(à ce qu'il croyait) de rejoindre son dieu tout de suite ... il est passé à l'acte. Peut-être finalement est-ce un moindre mal car il n'était pas pr^t, il visait mal. Quatre morts c'est inadmissible, mais qu'aurait-ce été s'il s'était exercé au tir au pistolet?

  • Faute de mieux,
    car ce n'est qu'un emplâtre sur une jambe de bois...

  • oui, mais pas seulement, les fichiers S étrangers doivent être expulsés , pour les autres déchéance de nationalité , et revoir cette question du droit du sol , cela serait déjà un début.

    c'est bien mon avis , 95% de Français pense comme nous ,mais dans les hautes sphéres on ignore le bas peuple

    Pas le bas peuple mais le bas front !

  • Les centres de rétention administrative coutent beaucoup trop cher pour les contribuables Français, pour des gens qui ne respectent pas nos règles et qui nous haïssent. Expulsions.... !.

  • Tres bonne initiative Mais pour que cette mesure soit pleinement efficace etvrassure la population a 100% il suffira de placer en détention tl'ensemble des terroristes qui commetrons des attentats dans le futur
    Ce qui necessitera la creation d'un nouveau service de lutte contre le terrorisme acces sur la lecture des fiche S au moyen d'un pendule