La question du jour :

Selon vous, les retraités appartiennent-ils à "une génération dorée" ?




Selon vous, les retraités appartiennent-ils à "une génération dorée" ?
Un retraité manifeste à Rennes, le 28 septembre 2017.

, publié le mercredi 07 mars 2018 à 07h00

Pour Éric Alauzet, député REM du Doubs, "les retraités d'aujourd'hui font partie d'une génération dorée", comme il l'a confié au Parisien le 5 mars alors que ces derniers s'apprêtent à descendre dans la rue pour protester contre la hausse de la CSG, qui entache leur pouvoir d'achat. "Ceux qui vont être pénalisés ne représentent qu'une minorité", estime ainsi le député et rapporteur du budget de la Sécurité sociale pour la commission des finances.

"Tout d'abord pour 40% des retraités les plus modestes (...), les mesures fiscales seront neutres. Ensuite, pour les 20% les plus aisés (...), il y aura en effet une perte de pouvoir d'achat, assumée par le gouvernement. Enfin, pour les 40% de retraités moyens (...), ils seront compensés en très grande partie par les mesures", détaille Éric Alauzet.

Des retraites plus élevés que leurs enfants

"S'ils ont travaillé toute leur vie, ça ne suffit pas comme argument au moment où il faut trouver de l'argent pour renflouer les caisses de l'État", affirme encore le Monsieur retraites de l'Assemblée nationale.

"Je tiens aussi à leur rappeler le montant des retraites de leurs grands-parents, qui ne grimpaient pas bien haut. Celles de leurs enfants seront entre 10 et 15 % moins élevées aussi", conclut Éric Alauzet dans Le Parisien. Les retraités défileront dans les rues jeudi 15 mars, à l'appel de neuf organisations de retraités.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.