La question du jour:

École : approuvez-vous la gratuité de la cantine pour les plus modestes ?




École : approuvez-vous la gratuité de la cantine pour les plus modestes ?
Une cantine de Toulouse le 5 septembre 2017.

Orange avec AFP, publié le mercredi 21 février 2018 à 07h00

Lundi 19 février, le député LREM d'Ille-et-Vilaine Gaël Le Bohec a déposé une proposition de loi, co-signée par 26 autres députés LREM, afin de rendre la cantine gratuite pour les familles des écoliers les plus modestes.

Le texte propose d'accorder la gratuité de la cantine aux familles dont le revenu fiscal de référence est inférieur ou égal à 7.800 euros annuels, soit inférieur ou égal au seuil de pauvreté. Il vise également à mettre en place une progressivité des tarifs, sur le modèle du calcul de l'impôt sur le revenu.

Selon une enquête du Conseil national d'évaluation du système scolaire (Cnesco) publiée en 2017, 40% des élèves issus des familles les plus défavorisés ne mangent pas à la cantine, contre 22% des élèves issus des familles favorisées, et 17% des familles très favorisées.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
193 commentaires - École : approuvez-vous la gratuité de la cantine pour les plus modestes ?
  • Personne ne m'a demandé si j'approuvais l'augmentation de ma cotisation vieillesse de 0.10%........pendant cinq ans, pour donner 75% du smic aux retraités qui bavent ici.

    avatar
    QUYATIL13500  (privé) -

    vous faites partie de ceux qui bavez le plus , je ne voudrais pas dire.

    Je ne me plains pas de mon sort, contrairement à vous l'inactif.

    avatar
    QUYATIL13500  (privé) -

    quand vous en ferez autant que moi , vous pourrez en parler .

    avatar
    QUYATIL13500  (privé) -

    mais au fait qui vous dit que je me plains de mon sort , je n'ai fait qu'une constatation sur la perte d'une partie de mes revenus mais en aucun , je ne me suis plaint.

  • Personne ne m'a demandé si j'approuvais l'augmentation de ma cotisation vieillesse de 0.10%........pendant cinq ans, pour donner 75% du smic aux retraités qui bavent ici.

  • La gratuité des clopes c'est pour quand ?

  • Oui bien sur, cela permettrait à tous les enfants scolarisés de manger à leur faim !
    Les enfants subissent suffisamment le chômage de leurs parents et contrairement à ce que certain(e)s pensent, tout le monde ne touche pas forcément d'aides ni d'allocations...! D'autant que ces aides fondent comme peau de chagrin...!
    Et s'il y a des aides c'est bien pour compenser le manque de pouvoir d'achat !
    J'ai honte de lire certaines réactions. Ceux qui répondent non, ne laisseraient pas un chien avoir faim !

    Je paye des impôts et je ne laisserai jamais un gamin crever de faim. Les enfants des autres sont aussi les miens. Un revenu fiscal de référence peut être minime par la déduction des niches fiscales. On voit ainsi nombre de riches disposer d'un revenu fiscal de référence au ras des pâquerettes grâce à ces astuces.

    Je comprends votre réaction mais voyez les choses en face, la plus part des "assistés" préfèrent acheter des plats (malbouffe) qu'il n'y a qu'à réchauffer mais qui coûtent plus chers au lieu de préparer les repas "traditionnels". Cela les occuperait et ils ou elles trouveraient le temps moins long ,ce qui leurs permettraient de faire des économies sur les cigarettes. Il y aurait tant à dire sur ce sujet ...!

    Selon l'Administration, le revenu fiscal de référence permet d'apprécier si vous remplissez les conditions de ressources dans certaines démarches. Il sert notamment de critère pour l'accès à certains dispositifs:
    • sociaux (par exemple, la bourse des collèges);
    • fiscaux (par exemple, des exonérations en matière d'impôts locaux).
    Le revenu fiscal de référence est calculé par l'administration à partir du montant net de vos revenus et plus-values retenus pour le calcul de l'impôt sur le revenu de l'année précédente. Ce montant est ensuite augmenté, notamment:
    • de certains revenus exonérés d'impôt (exemple: rémunération des salariés détachés à l'étranger) ou soumis à un prélèvement libératoire (exemple: revenus des capitaux mobiliers);
    • de certains abattements et charges déductibles du revenu.
    Il faut donc en déduire qu'il est inexact d'indiquer que grâce à l'utilisation de niche(s) fiscale(s) certains contribuables verraient l'Administration Fiscale modérer le montant de leur Revenu Fiscal de Référence pour pouvoir en conséquence bénéficier d'aides sociales.

    Non ! car les SMIC n'est pas à 800 € et une personne seule a beaucoup d'aides que certains smicards dont la femme reste à la maison n'ont pas... De ce fait elle n'est pas plus à plaindre...

  • Non, parce qu'encore une fois tout le monde va trouver ds astuces pour être un "plus modeste" (et Ponpon) comme cela se produit avec la carte de stationnement "handicapé"...
    (Message refusé, par erreur ?)