La question du jour:

Routes à 80km/h : comprenez-vous la colère des automobilistes ?




Routes à 80km/h : comprenez-vous la colère des automobilistes ?

Des motards manifestent contre l'abaissement à 80 km/h sur certaines routes secondaires à Toulouse, le 27 janvier 2018. (Illustration)

Orange avec AFP, publié le samedi 03 février 2018 à 07h00

Manifestations, pétitions, lettres ouvertes... L'abaissement de 90 à 80 km/h de la vitesse maximale autorisée sur 400.000 kilomètres de routes a déclenché une fronde chez les motards et automobilistes, qui veulent empêcher son entrée en vigueur le 1er juillet.

"Impopulaire mais nécessaire": le gouvernement français a annoncé le 9 janvier l'abaissement de 90 km/h à 80 km/h de la vitesse autorisée sur les routes secondaires à double sens, une mesure qu'il juge indispensable pour endiguer la hausse de la mortalité routière.

Et depuis, les automobilistes et motards ne décolèrent pas.

Samedi 3 février, des manifestations sont organisées à travers la France à l'appel de la Fédération française de motards en colère (FFMC) et de l'association 40 millions d'automobilistes, unies pour la première fois dans une action commune. Le week-end dernier, des défilés ont rassemblé plusieurs milliers de personnes, avec l'appui de collectifs départementaux créés sur Facebook et baptisés "Colère". D'autres actions sont prévues la semaine prochaine.

"Avec cette mesure, on ne cherche pas à éviter que les accidents surviennent, ce qui relève du comportement des automobilistes et de l'état des infrastructures, mais on essaie de limiter l'impact. C'est un pansement sur une jambe de bois", estime Didier Renoux, porte-parole de la FFMC. "Avec des limitations à 90 ou 100 km/h, certains pays font mieux que nous (sur la mortalité routière), ça montre bien que ce n'est pas une question de vitesse mais de comportement", abonde le directeur général de 40 millions d'automobilistes, Pierre Chasseray.

Officialisé jeudi, le bilan de la mortalité routière pour 2017 n'a fait que renforcer leur conviction : le nombre de morts a baissé l'an passé (3.693 tués, -1,2%) après trois années consécutives de hausse.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1115 commentaires - Routes à 80km/h : comprenez-vous la colère des automobilistes ?
  • déjà , faire respecter le 90 !

  • La diminution de la vitesse est évolutive et ajustée sur la vitesse de déplacement de
    BM ....!!!

  • J'ai oublié que c'est un tabou formellement interdit d'évoquer!
    20 ans dans les assurances à domicile! Des dizaines de milliers de Km sans accident me permettent de dire que nous avons une sécurité routière bourrée de fric à plus savoir quels panneaux supplémentaires à financer pour remplacer ceux de la pub qui disparaissent.
    Une pompe à fric dont la gestion des fonds et leur destination sont tellement opaques qu'on n'a même plus le courage de leur réclamer des justifications!
    On pourrait les qualifier de débiles, eux ne le sont pas, le fric, toujours le fric!

    Par contre la qualification de débilité de leurs actions est un doux euphémisme. C'est proprement inqulfiable

  • Ras le bol de toutes ces restrictions de vitesse inadmissibles car ce n' est pas la vitesse qui tue , mais le non respect des règles du code de la route, rouler sans être allumés par mauvais temps ou lever du jour, ou tombée de la nuit, si on roule tous les véhicules doivent être allumés. POINT. On ne parle pas des feux rouges et des stop grillés , ni des contre sens sur les ronds points ou sur l' autoroute, ni de la conduite avec tel. ou télévision.... Voir aussi dépassements sur ligne continue , au dessus des côtes , queue de poisson , Déboitement sans clignotant ni regard rétro pour dépasser...L' alcool et plus maintenant la drogue et là rien ??????
    ET tout à fait en accord pour le reste avec RAMANA Ce sont les entreprises de radars qui commandent...pas le gouvernement...!!!
    Regardez le nombre de morts par le tabac, la pollution, les maladies cardio vasculaires et j'en passe et là vous comprendrez....

  • La fédération des motards et les associations d'automobilistes devraient plutot être choqués que les gens qui respectent le code de la route payent pour les accidents commis par les délinquants routiers. Alors oui, il est impératif de faire rentrer de l'argent par les radars pour qu'il y ait enfin une justice routière dans ce pays.

    Je suis à la fois piéton, motard et automobiliste et cela depuis 1973 ,je pense une première chose ,celui qui a un accident à ses tords n est pas une victime. Et donc ne doit être décompter comme tel,qu il assume ses risques à ses depends ,.La victime est celui qui subit l acte de l autre.deuxieme ,mon père disait les disciplinés ont le droit de vivre,les indisciplinés ont le droit de mourir et dans subir les conséquences jusqu' a la mort.pour lui le discipline passait avant la vie par quelle proteger la vie.!Alors que l on commence par déterminer les tords de chacun ,je n absous personne,même moi même, mais certains dépassent les bornes,quand on conduit,on est concentre,on n est ni drogué,ni alcoolisé,ni au telephone,mais quand on est dans son droit ,on a tous ses droits.Drogué,alcoolisé,telephone 3 fois ,plus de permis ,interdiction de posseder un vehicule motorisé a vie ,plus de probleme pour les autres.