La question du jour:

Jihadistes français condamnés à mort : la France doit-elle intervenir ?




Jihadistes français condamnés à mort : la France doit-elle intervenir ?

Nicole Belloubet à Paris, le 24 javier 2018.

Orange avec AFP, publié le lundi 29 janvier 2018 à 07h00

L'exécutif ne sait sur quel pied danser. Jusqu'à présent, le gouvernement français s'est dit favorable à ce que les jihadistes français détenus en Syrie et en Irak soient jugés sur place à condition de bénéficier d'un procès équitable. Mais face aux inquiétudes, la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, a assuré que Paris "interviendra" si des condamnations à mort sont prononcées.

"Bien entendu s'il y avait une question de peine de mort, l'État français interviendrait", a déclaré Mme Belloubet au grand jury RTL-Le Figaro-LCI. Pressée de préciser quelles actions seraient envisageables, la ministre a seulement indiqué qu'il pourrait notamment s'agir de "négocier avec l'État en question". "Encore une fois ce serait un traitement au cas par cas", a-t-elle résumé.

UNE ALLEMANDE CONDAMNÉE À MORT

Ses déclarations font écho à un vif débat sur le sort des ressortissants français qui ont rejoint les rangs du groupe État islamique en Irak et en Syrie et qui ont, depuis, été arrêtés dans ces pays. "En tant que ministre de la Justice, je suis évidemment extrêmement attachée à un procès équitable", a d'ailleurs redit Mme Belloubet dimanche.

Mais plusieurs voix ont dénoncé cette approche, assurant qu'elle pourrait conduire à la condamnation de ressortissants français à la peine de mort, notamment en Irak où elle est en vigueur. Le 22 janvier, une Allemande a ainsi, pour la première fois, été condamnée à mort en Irak pour avoir rejoint l'EI.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1699 commentaires - Jihadistes français condamnés à mort : la France doit-elle intervenir ?
  • Une telle question n'a pas de sens tant la réponse est évidente.

  • Je suis et ne suis pas surpris de voir qu'il y a encore 2% de Oui.
    Surpris parce que je ne comprends pas que l'on puisse accepter cela et non surpris car ces 2% représentent certainement les associations pro-migrants.
    Nous verrons bien ce que notre roi macaron décidera.........

  • Pendant que nous y sommes, peut être faudrait il rapatrier les corps des islamistes Français de manière à ce qu'il soient enterrés sur le sol de leur mère patrie. Les vivants comme les morts doivent rester là bas.

  • Je n'ai aucune compassion pour ces djihadistes, néanmoins nous sommes un pays qui est contre la peine de mort, nous ne devons pas nous mettre au même rang que les assassins.

    La France doit intervenir pour commuer leur condamnation à mort contre une perpétuité.

    Et ça c'est la grandeur de notre pays et en cela je suis fier d'être Français

    perpétuité , OK , mais pas en FRANCE , mais où ils commis leurs méfaits ......
    Cà risque d'être moins confortable ...........

  • Les journaleux, vous nous prenez pour des pipes ou quoi ?