La question du jour:

La France "Pays de l'année" : la distinction est-elle méritée ?




La France "Pays de l'année" : la distinction est-elle méritée ?
Emmanuel Macron à Paris, le 7 mai 2017, au soir de son élection.

Orange avec AFP, publié le samedi 23 décembre 2017 à 07h00

Longtemps boudé par la presse étrangère, l'Hexagone vient d'être élu "pays de l'année" par le magazine britannique The Economist pour l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République. L'hebdomadaire libéral estime que "la France a déjoué les attentes" et que le nouveau locataire de l'Élysée a "balayé l'ancien régime".

Dans son dernier numéro de décembre, le célèbre magazine britannique The Economist a salué l'arrivée du "jeune ex-banquier" à la tête du pays en faisant de la France le "pays de l'année 2017".

Depuis quatre ans, cette distinction est attribuée à un pays "qui a connu un changement remarquable au cours des 12 derniers mois, ou qui a rendu le monde meilleur". La France, qui semblait "irréformable", coincée "entre la sclérose et la xénophobie", a été transformée par les grands rendez-vous politiques de ces douze derniers mois.


"La France a déjoué les attentes." Dans un éditorial, l'hebdomadaire décrit comment le parti d'Emmanuel Macron, La République en Marche, a "renversé la vieille garde" lors des législatives. "Le mouvement lancé par M. Macron a balayé l'ancien régime (en français dans le texte, ndlr) et écrasé l'ultra-nationaliste Marine Le Pen, qui, si elle avait gagné, aurait détruit l'Union Européenne", écrit The Economist. L'hebdomadaire estime que le nouveau chef de l'État a transformé le débat politique national, en "donnant de l'espoir à ceux qui pensent que le clivage gauche-droite est moins important que celui entre ouverture et fermeture". Le magazine libéral salue également les premières réformes instaurées par le gouvernement, en particulier la refonte du code du travail.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.