La question du jour:

Faut-il raccourcir les vacances de la Toussaint ?




Faut-il raccourcir les vacances de la Toussaint ?
Pour le ministre de l'Éducation, les vacances de la Toussaint peuvent être "un facteur de décrochage pour certains élèves".

Orange avec AFP, publié le vendredi 20 octobre 2017 à 07h00

Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, envisage de raccourcir les vacances de la Toussaint, qui débutent cette année ce samedi 21 octobre et se terminent le lundi 6 novembre. Pour lui, ces vacances d'automne peuvent être "un facteur de décrochage pour certains élèves".

En conséquence, le ministre a promis d'ouvrir une concertation pour revoir le rythme journalier des enfants, le calendrier scolaire et la durée des vacances. "Les deux semaines de vacances à la Toussaint méritent à tout le moins une évaluation", avait-il jugé en août dans un entretien accordé à Acteurs publics.

Sous l'égide de l'ancien ministre socialiste, Vincent Peillon, les vacances de la Toussaint avaient été rallongées en 2012, passant de 10 jours à deux semaines. "En 2012, quand les vacances de la Toussaint sont passées de dix à quinze jours, ça a été l'aboutissement d'une revendication portée depuis de nombreuses années : avoir une alternance tout au long de l'année d'environ sept semaines de cours et deux semaines de repos", a rappelé le secrétaire général du syndicat SE-Unsa jeudi dans Le Parisien.

En 2016, le calendrier des vacances de la Toussaint avaient suscité la colère de certains parents : elles avaient démarré un mercredi soir et pour s'achever un jeudi matin. La raison ? L'ancien gouvernement avait souhaité éviter une reprise de l'école le lundi 31 octobre, soit la veille du mardi 1er novembre férié.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU