La question du jour:

Clash politique : Valls et Mélenchon vont-ils trop loin ?




Clash politique : Valls et Mélenchon vont-ils trop loin ?
Manuel Valls et Jean-Luc Mélenchon multiplient les attaques par médias interposés (photomontage).

Orange avec AFP, publié le lundi 09 octobre 2017 à 07h00

POLITIQUE. Depuis quelques jours, les deux hommes s'écharpent par médias interposés.

À l'origine de cette escalade verbale : la nomination de l'ex-Premier ministre à la présidence de la mission Parlementaire sur la Nouvelle-Calédonie.

"Monsieur Valls est un personnage extrêmement clivant, qui suscite de forts rejets du fait de sa proximité avec les thèses ethnicistes de l'extrême droite", a dénoncé vendredi 6 octobre Jean-Luc Mélenchon dans une lettre au président de l'Assemblée François de Rugy justifier sa démission de la mission parlementaire sur la Nouvelle-Calédonie présidée par le député apparenté LREM de l'Essonne.

"Ignoble et outrancier texte de Mélenchon qui en claquant la porte de la mission Nouvelle-Calédonie, affiche son mépris pour les Calédoniens", avait alors immédiatement réagi ce dernier.



"Dorénavant, la bande à Valls est totalement intégrée à la fachosphère et à sa propagande", a tweeté ensuite le député La France Insoumise des Bouches-du-Rhône.



Certains sont alors venus à la rescousse de l'ancien Premier ministre, notamment Lunise Marquis, maire-adjointe de la mairie du 12ème arrondissement de Paris, qui se revendique comme étant une porte-parole du Printemps républicain, un mouvement défendant une laïcité radicale. #JeSuisLaBandeDeValls, tweete-t-elle.

Une expression reprise par la suite par Manuel Valls sur Twitter et maintes fois détournées.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU