La question du jour:

Projet de loi antiterroriste : êtes-vous inquiet pour vos libertés ?




Projet de loi antiterroriste : êtes-vous inquiet pour vos libertés ?
Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb au siège du GIGN à Satory (Yvelines) le 20 septembre 2017.

Orange avec AFP, publié le mardi 26 septembre 2017 à 07h00

SÉCURITÉ. L'Assemblée nationale réunie en session extraordinaire a commencé à examiner, lundi 25 septembre, le texte porté par le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb.

Ce projet de loi vise à inscrire dans le droit commun certaines des mesures d'exception de l'état d'urgence, mis en place après les attentats de novembre 2015, et qui doit prendre fin le 1er novembre. Il doit notamment faciliter la fermeture de lieux de culte, simplifier les procédures pour mener des perquisitions et des contrôles sur les personnes, ou encore renforcer la lutte contre la radicalisation.

Si la majorité défend un texte "équilibré", la gauche s'inquiète du risque de privation de libertés, tandis que la droite réclame des mesures plus sévères.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
108 commentaires - Projet de loi antiterroriste : êtes-vous inquiet pour vos libertés ?
  • J'aimerais être inquiet pour la liberté des terroristes en puissance.

  • Oui, je pense que je pourrais être inquiète, si on venait à s'attaquer à notre église !!! Ce serait une grave erreur du gouvernement de laisser faire... Mais avec ce que l'on voit depuis le gouvernement de hollande... On risque fort d'être submergés

  • Trop de Liberté tue la Liberté et conduit inéluctablement en réaction à plus ou moins long terme à l'anarchie ou à la dictature. .c'est le cas actuellement dans les états de droits dont la France, dans lesquels un immense déséquilibre a été créé entre droits et devoirs. La suprématie des droits sur les devoirs d'une part , et l'absence d'équité de notre systéme juridique ne répondant absolument plus aux exigences des évolutions ou des transformations de la sociétés ajoute à la décadence de nos civilisations dans lesquelles même l'instruction et l'éducation facteurs indispensables d'évolution et de progrés sont de plus en plus réduites et en recul constant aux fins d'une utopique et illusoire idéologie d'égalitarisme intellectuel dues diversités humaines que certains cherchent à effacer contre l'ordre naturel établi. C'est un véritable probléme de société qui est posé sans que l'hypocrisie de nos gouvernances en accepte de traduire les réalités.

  • Je ne suis pas inquiet pour mes libertés.
    Pas plus que je ne le suis pour les terroristes, puisque tous les dirigeants européens ont décidé de ne pas le combattre et de continuer à brader nos démocraties laxistes et faibles.
    Chaque jour que Dieu fait, des cohortes de migrants pénètrent en Europe et parmi eux des régiments entiers de terroristes qui viennent grossir les rangs de ceux qui sont déjà chez nous, s'ajoutant ainsi à ceux qui ont combattu en Irak et en Syrie.
    Question avenir, vos petits enfants pourront toujours vous remercier un jour !

    Combien sommes-nous à partager la même pensée, avoir cette même opinion sinon une majorité qui devons néanmoins subir les méfaits et désastreuses conséquences et méfaits à long terme de l'utopiste idéologie d'une minorité de pseudos intellectuels qui imposent leur dictât au pays et à la.Europe toute entière.

  • Encore cet anti terrorisme

    Quand va t on nous parler d entreprises nouvelles ? de découvertes françaises

    Messieurs les ministres au travail et non sur les ecrans de télé,

    Que de palabres pour ne rien dire et ne rien faire comme du temps de HOLLANDE voir pire
    Nos journalistes avaient tant peur d etre mis a l écart du monde politique