La question du jour:

Réforme du travail : comprenez-vous la mobilisation des routiers ?




Réforme du travail : comprenez-vous la mobilisation des routiers ?
Des salariés d'entreprises de transport de marchandises bloquent une plateforme logistique, le 7 octobre 2009 à Longvic (Côte-d'Or).

Orange avec AFP, publié le lundi 18 septembre 2017 à 07h00

Rassemblement à Paris, actions en régions pour "alerter" salariés et citoyens : les syndicats routiers CFDT et CFTC se mobilisent lundi 18 septembre contre la réforme du Travail, qualifiée de véritable "erreur" du gouvernement qui va "percuter" la profession.

Le mouvement "sera visible" dans plusieurs régions de France, avec des distributions de tracts à des péages et dans des zones industrielles notamment, a indiqué vendredi Patrick Blaise, secrétaire général de la CFDT-route.

Ce sera "une journée d'information, d'alerte, avec une forte mobilisation", mais "le but n'est pas de faire des blocages", a-t-il dit, en référence à la grève reconductible lancée par les fédérations CGT et FO à partir du 25 septembre. Pourquoi la CFDT et la CFTC ne les ont-ils pas rejoint ? "Les deux syndicats ont décidé de leur côté, sans nous demander notre avis", a-t-il déploré dans le Parisien.

CFDT et CFTC dénoncent pêle-mêle la "précarisation du contrat de travail", la "concurrence déloyale" qui naîtra dans une profession composée à "75% de TPE-PME", les "licenciements économiques facilités" dans les grands groupes, la fusion des instances représentatives du personnel ou encore le plafonnement des indemnités prud'homales. La réforme est "un loupé de la part du gouvernement", il devra impérativement "bouger certains curseurs" faute de quoi "des suites seront données", a prévenu M. Blaise.

Les deux syndicats appellent à un rassemblement lundi dès 07h30 devant le ministère du Travail, à Paris, où ils espèrent être reçus pour exposer leurs doléances.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.