La question du jour:

Laurent Wauquiez peut-il sauver Les Républicains ?




Laurent Wauquiez peut-il sauver Les Républicains ?
Ancien tenant d'une droite sociale et européenne, Laurent Wauquiez est devenu le chantre d'une droite conservatrice et eurosceptique (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le samedi 02 septembre 2017 à 07h00

Laurent Wauquiez a annoncé jeudi 31 août, dans Le Figaro, qu'il était candidat à la présidence des Républicains, dont l'élection aura lieu en décembre prochain. Un poste qu'il a déjà occupé puisqu'il avait déjà assuré l'intérim du 23 au 29 août 2016.

A 42 ans, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, est considéré comme favori du scrutin.

Seul ancien ministre en lice, il est le représentant d'une droite conservatrice et identitaire.

"Il faut que la droite soit vraiment de droite", explique-t-il au Figaro, avant de mentionner pêle-mêle le refus du "communautarisme" et de "l'intégrisme islamique qui petit à petit ronge notre société", la défense des frontières, l'"histoire" et les "racines" de la France à "assumer", ou encore "l'assistanat".

"IL NE FAUT PAS AVOIR PEUR DU DÉBAT"

Populaire auprès des militants, Laurent Wauquiez l'est beaucoup moins au sein des cadres de son propre parti. Selon Le Point, Eric Woerth le décrit comme "un fou", "sans filtre, sans limite".

"La vérité, c'est que tout le monde a peur qu'il fasse un jour alliance avec le Front national", confie un député LR à Europe 1, qui rappelle le refus de Laurent Wauquiez d'appeler à voter Emmanuel Macron contre Marine Le Pen au second tour de la présidentielle.

Cet été, Xavier Bertrand puis Valérie Pécresse l'ont ainsi accusé publiquement de "courir après l'extrême-droite". "Il ne faut pas avoir peur du débat", se défend Laurent Wauquiez, qui assure qu'il veillera "à ce que chacun puisse trouver sa place" dans le parti.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU