La question du jour:

François Hollande a-t-il raison de mettre en garde Emmanuel Macron ?




François Hollande a-t-il raison de mettre en garde Emmanuel Macron ?
L'ancien président de la République s'est exprimé sur les agissement de son successeur

Orange avec AFP, publié le mercredi 23 août 2017 à 07h00

Mardi 22 août, et pour la première fois depuis son départ de l'Élysée, François Hollande s'est exprimé sur la politique d'Emmanuel Macron en tant que président de la République.

Alors qu'il était invité à l'ouverture du festival du film francophone d'Angoulême (Charente) mardi 22 août, François Hollande est, pour la première fois, sorti de sa réserve concernant le nouveau président de la République. L'ancien locataire de l'Élysée s'est exprimé devant les journalistes, adressant une mise en garde à son successeur.

"Il ne faudrait pas demander aux Français des sacrifices qui ne sont pas utiles", a avancé François Hollande.

Précisant sa pensée, l'ancien président de la République a poursuivi, faisant allusion aux discussion en cours pour réformer le code du travail : "Il ne faudrait pas flexibiliser le marché du travail au delà de ce que nous avons déjà fait". "Ce qu'il faut, c'est conforter le mouvement qui est engagé, l'investissement, la consommation, le pouvoir d'achat et éviter toute décision qui viendrait contrarier ce mouvement qui est engagé", a-t-il continué.

Jusque-ici, François Hollande était resté discret depuis son départ de l'Élysée. Il n'avait encore jamais donné son avis quant aux agissements d'Emmanuel Macron depuis qu'il est à la tête du pays. Est-ce son rôle, en tant qu'ancien président, de s'adresser à son successeur ? Ou au contraire devrait-il s'effacer sur le plan politique ?

Sa mise en garde intervient alors que la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a rencontré, mardi 22 août, les premiers partenaires sociaux pour leur faire part des arbitrages relatifs aux ordonnances sur la réforme du code du travail.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU