La question du jour:

Incendie à Aubagne : la SNCF a-t-elle bien géré la situation ?




Incendie à Aubagne : la SNCF a-t-elle bien géré la situation ?
Le trafic SNCF a été perturbé par un incendie et la découverte d'un colis suspect.
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 21 août 2017 à 07h00

Près de 4.000 personnes ont été bloquées samedi et dimanche alors qu'elles s'apprêtaient à prendre le train dans les gares de Marseille, Nice ou Toulon, à cause d'un incendie près d'Aubagne, dans les Bouches-du-Rhône.

Les trains ont été bloqués par un feu qui a ravagé 240 hectares de végétation et qui a nécessité l'intervention de 620 pompiers, deux Tracker, deux Canadair et un hélicoptère bombardier d'eau.

"J'ai reçu un SMS à 5h00 du matin pour me dire que mon TGV était annulé. J'ai décidé d'aller à la gare de Toulon.

C'était un grand bazar (...) beaucoup de monde partout. Un pauvre homme de la SNCF entouré par des dizaines de passagers sans informations", raconte à l'AFP Yohann Delamarre, un Caennais de 26 ans en vacances à La Londe-les-Maures, dans le Var, qui devait partir dimanche matin pour Paris.

UN COLIS SUSPECT À MARSEILLE

Le trafic SNCF a ensuite été perturbé par la présence d'un bagage abandonné en gare de Marseille. Le trafic y a été bloquée pendant deux heures.



Il a été rétabli dimanche en milieu de journée, malgré quelques retards qui persistaient dans la soirée.

Guillaume Pépy, président de la SNCF, a annoncé une mesure exceptionnelle. Il a confié à BFM TV que tous les voyageurs concernés par les blocages seront remboursés même si les événements "ne sont pas de notre responsabilité". Certains d'entre eux auront droit à un remboursement intégral.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
28 commentaires - Incendie à Aubagne : la SNCF a-t-elle bien géré la situation ?
  • La SNCF n'a en fait rien eu à gérer, elle était obligée de s'en tenir à l'avis des pompiers qui luttaient contre l'incendie. Il n'était pas possible , pour des raisons de sécurité que les trains puissent passer alors que le feu était au bord des voies.

  • A part cela, ça me fait sourire tous ces gens qui commentent et dénigrent la SNCF, prennent-ils eux mêmes le train ? et si oui pourquoi le prennent-ils puisque cela ne marche jamais, que c'est cher et que les agents sont des incapables ???

  • Je pense que la SNCF ne devrait pas rembourser intégralement les passagers. Elle n'est en aucun cas responsables des évènements extérieurs à ces voies. Le remboursement n'effacera pas le retard des passagers. Si les trains avaient continué de rouler et qu'un accident soit survenu que n'aurait-on pas dit ....

  • La SNCF n'ayant pas (enfin rien ne le prouve) mis le feu au sud-est elle a juste subi la conséquence des incendies. Il y a des gens qui ne semblent pas convaincus de ses mérites. Alors c'est simple, plutôt que de pleurnicher , il ne faut pas prendre le train. Après tous il y a maintenant les bus Macron, les vélibs, uber et cie... Quand on n'aime pas on n'utilise pas.

  • 44 milliards de dettes,
    13,5 milliards injectés chaque année dont 3,5 milliards pour payer les retraites dorées de leurs opérateurs (qui ne se cassent pas le cul comme les routiers), voilà la SNCF.
    Réglez d'abord ces problèmes là, privatisez la et nous discuterons après des petits détails qui devraient se résoudres d'eux mèmes une fois cette entreprise entre d'autres mains.

    n'importe quoi, la sécurité des passagers est l'essentiel! Allez dont en Inde dans les trains...

    Encore des propositions simplistes made in fn.