La question du jour:

Migrants : le gouvernement a-t-il raison de créer de nouveaux centres ?




Migrants : le gouvernement a-t-il raison de créer de nouveaux centres ?

Aujourd'hui, à Calais, il y a "environ 350 à 400 migrants", selon Gérard Collomb (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le mardi 01 août 2017 à 07h00

Huit mois après le démantèlement de la "Jungle", le gouvernement va ouvrir deux nouveaux centres pour migrants dans les Hauts-de-France, afin de faire baisser la pression à Calais (Pas-de-Calais), où les candidats à l'exil subissent des "traitements inhumains" selon le Conseil d'État.

"Nous ne voulons pas recommencer les mauvaises expériences du passé et nous ouvrirons deux centres assurant l'hébergement et l'examen des situations de ces personnes", a annoncé le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, lundi lors d'une conférence de presse.

Le ministre de l'Intérieur ne veut pas revoir ce qu'il avait qualifié en juin d'"abcès de fixation", semblable à la "Jungle" de Calais. Jeudi 27 juillet, Emmanuel Macron a promis qu'il n'y aurait "d'ici la fin de l'année (...) plus personne dans les rues, dans les bois".

UNE "INJUSTICE" POUR LA MAIRE DE CALAIS

Apparu au printemps 2015, ce gigantesque bidonville avait compté des milliers de migrants jusqu'à son démantèlement fin octobre 2016. Mais les autorités sont aussi sommées de répondre à la grave situation humanitaire sur place.

"Un premier pas important", a jugé lundi Didier Degrémont, du Secours catholique. Christian Salomé, de l'Auberge des migrants, une association très active sur place, prône, lui des "couloirs humanitaires" vers l'Angleterre. 

Quant à la maire de Calais, Natacha Bouchart (LR), elle dénonce une "injustice" et avertit qu'elle ne se pliera pas "aux injonctions" de la justice administrative.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
149 commentaires - Migrants : le gouvernement a-t-il raison de créer de nouveaux centres ?
  • je pose la question aux bonnes âmes qui refusent les centres.Quelle est leur solution? on les laisse dans la nature?ou pire...

  • Se voiler la face, fermer les yeux, se boucher les oreilles, ce n'est pas une politique, si ce n'est de Gribouille, et ce n'est pas ce que souhaitent la grande majorité des Français. Ce qu'ils souhaitent, c'est arrêter la pompe aspirante des aides sociales indues et distribuées largement. Ce qu'ils souhaitent aussi, c'est interdire fermement non seulement leur entrée sur notre territoire mais aussi et surtout leur départ des côtes africaines et turques. Or avec de la volonté, mais veut-il en avoir, notre gouvernement a tous les moyens en main pour ce faire; sans oublier de faire une chasse incessante aux passeurs professionnels comme à certaines associations, soit disant caritatives, qui font du repêchage, du transport et de l’accueil des migrants leur très juteux fond de commerce.....

    le gand Yaka a parlé...

  • non c'est les inciter à rester , et pourquoi faire , rien de leurs journées , profiter des largesses du système d'aide , est ce que le gouvernement et les associations sont conscients que cette situation ne peut pas durer éternellement , dans ce pays on se bat soit disant contre le chômage mais on laisse entrer des milliers de gens en sachant qu'ils n'auront jamais de travail et donc qu'il faudra aider financièrement , les français vont travailler pendant que eux vont se balader , ce n'est pas envisageable dans le temps il faut en être conscient

  • Pourquoi ne refile t'on pas le problème à l'Angleterre !Savoir s'il ils veulent des migrants ou non ,et qu'ils le disent clairement !

    Pourquoi la France servirait elle de base de stockage ,pour les Anglais ?

  • avatar
    defendrelesretraites  (privé) -

    Le patronat qui les exploite doit avoir l'obligation de les loger.