La question du jour:

Les députés doivent-ils porter une cravate à l'Assemblée nationale ?




Les députés doivent-ils porter une cravate à l'Assemblée nationale ?
Pour sa première séance à l'Assemblée, François Ruffin (La France insoumise) a siégé sans cravate dans l'Hémicycle.

Orange avec AFP, publié le mercredi 28 juin 2017 à 07h00

Les députés du groupe La France insoumise (LFI) se sont présentés mardi sans cravate au Palais Bourbon pour la première séance de la législature, justifiant ce choix par un rejet des "codes vestimentaires qui (leur) sont imposés". Jean-Luc Mélenchon, Alexis Corbière, François Ruffin ou encore Bastien Lachaud sont entrés à l'Assemblée nationale sans cravate, pour participer à leur premier vote dans l'Hémicycle, lors duquel les députés ont élu François de Rugy président.

Le leader des Insoumis Jean-Luc Mélenchon a expliqué, lors d'une conférence de presse, que le groupe "(rejetait) l'imposition des codes vestimentaires" qui sont "imposés" mais "qui ne sont dans aucun règlement intérieur". "Nous ne les rejetons pas seulement parce que nous avons (quelque chose en) particulier contre la cravate, parmi nous certains la portent, d'autres ne la portent pas, mais nous ne supportons pas que l'on nous indique de quelle manière il serait bienséant de se vêtir", a lancé le président du groupe LFI. "Nous nous sommes vêtus toute notre vie de manière bienséante, et nous continuerons à le faire, avec ou sans cravate", a-t-il ajouté.

Il a ensuite précisé que cette critique n'était "pas limitée au code vestimentaire imposé aux hommes". "Elle commence par la critique du code vestimentaire que le droit coutumier de cette étrange Assemblée prétend imposer aux femmes", a-t-il jugé, avec, selon lui, "des détails qui manifestent assez le type d'obsessions et de névroses qu'avaient les rédacteurs de ce droit coutumier".

"Il y a eu autrefois dans l'Assemblée des sans-culotte, il y aura aujourd'hui des sans-cravate, avec ou sans cravate", a conclu M. Mélenchon, avant de retirer son habituelle cravate rouge. Selon une source parlementaire, "aucune disposition du règlement de l'Assemblée ne concerne la tenue des députés. L'instruction générale du Bureau fixe seulement des règles pour la tenue du public en séance". En revanche, toujours selon cette source, dans un compte rendu d'une réunion du Bureau du 9 juillet 2008, il est précisé : "Confirmant, sur le rapport de M. le président, le port obligatoire de la cravate dans l'Hémicycle, le Bureau a souhaité rappeler à tous les membres de l'Assemblée la nécessité jusque-là observée d'avoir en toutes circonstances une tenue respectueuse des lieux." Mardi, d'autres députés se sont légèrement écartés de la coutume : Cédric Villani (REM) portait sa lavallière habituelle, et le député indépendantiste polynésien Moetai Brotherson a mis veste et cravate par-dessus son costume traditionnel lavalava.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.