La question du jour:

Emmanuel Macron peut-il réussir à faire baisser le nombre de chômeurs ?




Emmanuel Macron peut-il réussir à faire baisser le nombre de chômeurs ?
Emmanuel Macron à l'Elysée, le 26 juin 2017.
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 27 juin 2017 à 07h00

Pôle emploi a enregistré une hausse du nombre de chômeurs sur ses listes à fin mai, premier mois du quinquennat d'Emmanuel Macron, qui table notamment sur une réforme rapide du code du travail pour améliorer la situation. Le nombre d'inscrits sans aucun emploi en mai en métropole a augmenté de 22.300 personnes par rapport à avril, soit une hausse de 0,6%.

Ils étaient 3,49 millions. Ce chiffre représente toutefois une baisse de 0,8% par rapport à mai 2016. En prenant en compte l'Outre-mer, le nombre de chômeurs augmente également de 0,6%, à 3,75 millions (-0,7% sur un an). La dégradation des chiffres entre avril et mai concerne tous les âges: les moins de 25 ans (+0,3% sur un mois, mais -6,1% sur un an); les 50 ans et plus (+0,5%, +3,3%).

Le président compte, entre autres, sur la réforme du code du travail en cours, qui doit faire l'objet d'ordonnances d'ici au 20 septembre. Suivra une autre réforme, celle de l'Assurance chômage. Au menu de celle du code du travail, figurent des mesures clivantes : fusion des instances représentatives du personnel, modification des modalités de licenciement économique ou mise en place de planchers et plafonds "obligatoires" pour les indemnités prud'homales en cas de licenciement abusif. Cette réforme intervient un an à peine après la promulgation de la très controversée loi travail, perçue par une majorité de syndicats comme insuffisamment protectrice pour les salariés.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU