La question du jour:

Education : êtes-vous favorable au redoublement ?




Education : êtes-vous favorable au redoublement ?
Depuis la rentrée 2015 et un décret gouvernemental, le redoublement n'était plus possible que dans deux cas précis (photo d'illustration).
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 09 juin 2017 à 07h00

Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer souhaite faciliter le redoublement à l'école.

"Il n'est pas normal d'interdire le redoublement. Il y a quelque chose d'absurde à laisser passer de classe en classe des élèves accumulant des retards", estime le ministre sans une interview publiée jeudi dans le journal Le Parisien/Aujourd'hui en France.



L'interdiction du redoublement avait été instaurée en 2014 par l'ancienne ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem et avait alors déclenché une vive polémique. 68 % des Français y étaient hostiles. Mais aujourd'hui, certains représentants des parents d'élèves n'approuvent pas la position du ministre. Pour la principale fédération de parents d'élèves, la FCPE, le redoublement coûte cher et il est inefficace.

UN "EFFET NÉGATIF SUR LES TRAJECTOIRES SCOLAIRES"

Selon une enquête du Conseil national d'évaluation du système scolaire (Cnesco) relatant des chiffres de 2012, 70 % des parents et 64 % des enseignants sont d'accord avec la phrase "Le redoublement permet réellement à l'élève de rattraper son retard et d'être mieux préparé pour les classes supérieures". Un sondage Elabe publié cette semaine indique même que 78 % des Français souhaitent que le redoublement soit plus "facile".

Mais les effets du redoublement peuvent être néfastes. Selon une étude, publiée en 2015 par le Conseil national d'évaluation du système scolaire (Cnesco), redoubler "a toujours un effet négatif sur les trajectoires scolaires et demeure le meilleur déterminant du décrochage".

ce changement a "vocation à s'appliquer dès l'année scolaire 2017-2018", affirme le ministre qui souhaite ainsi "faire en sorte que tous les élèves sortent du primaire en sachant lire, écrire et compter, et en respectant autrui".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.