La question du jour:

Affaires : En marche ! est-il un parti comme les autres ?




Affaires : En marche ! est-il un parti comme les autres ?
Des militants d'En Marche à un meeting d'Emmanuel Macron à Talence lors de la campagne présidentielle, le 9 mars 2017 (archive).

Orange avec AFP, publié le mercredi 31 mai 2017 à 07h00

Après avoir fait de la moralisation de la vie publique le premier chantier de son quinquennat, Emmanuel Macron voit cette exigence ternie par les affaires dans lesquelles seraient impliqués les ministres Richard Ferrand et Marielle de Sarnez.

Mardi, la mire s'est déportée sur la ministre des Affaires européennes Marielle de Sarnez, visée avec 18 autres députés européens de tous bords par une enquête préliminaire pour des emplois fictifs présumés de collaborateurs au Parlement européen. La vice-présidente du MoDem a déposé une plainte pour "dénonciation calomnieuse" contre l'eurodéputée du Front national Sophie Montel, qui a envoyé une lettre à l'origine de la procédure.

Soutien de longue date d'Emmanuel Macron, le centriste Jean Arthuis est également ciblé.

"Je suis stupéfait, profondément choqué par cet amalgame qui crée des écrans de soupçons qui n'ont pas lieu d'être", a-t-il réagi auprès de l'AFP.

L'AFFAIRE FERRAND CONTINUE

Ces accusations s'ajoutent à celles portées contre le ministre de la Cohésion des territoires, Richard Ferrand, proche du président de la République et secrétaire général du parti La République en marche (REM). Le député du Finistère est dans la tempête depuis une semaine et les premières révélations du Canard enchaîné concernant une location immobilière des Mutuelles de Bretagne impliquant sa compagne.

Les vents contraires ne faiblissent pas: selon des informations publiées par Le Monde, qui épingle un "mélange des genres", et Mediapart mardi, la compagne de Richard Ferrand, qui est avocate, a eu plusieurs contrats auprès des Mutuelles dont il a été directeur général de 1998 à 2012. Et son ex-femme, artiste plasticienne, a également obtenu plusieurs contrats d'aménagement d'intérieur via ces mêmes Mutuelles de Bretagne.

Quelques fausses notes ont aussi émaillé les investitures de La République en marche pour les élections législatives, malgré un important travail de filtrage du parti. Lundi, une candidate en Seine-Saint-Denis a ainsi été épinglée par Mediapart pour avoir mis en location un appartement dans un immeuble insalubre.

Alors que le ministre de la Justice François Bayrou prépare un projet de loi de moralisation de la vie publique érigé comme la première mesure phare du quinquennat, ces affaires sèment le trouble et revigore les adversaires de M. Macron.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
101 commentaires - Affaires : En marche ! est-il un parti comme les autres ?
  • Micheline 89
    Ce gouvernement commence très mal en pire de ce que nous avons eu. Il ne faut surtout pas lui donner une majorité aux législatives. Merci à ceux qui ont voté pour le pire président!!!vous étiez manipulés par cet arriviste bluffeur en communication. Il ne fait que de la communication, quant à diriger le pays, cela sera des lois très dures, libérales, il ne favorise que le Medef et les banques. A cause de ces 24% de ses électeurs qui ont voté pour lui, et le reste qui ont fait barrage au FN, les autres français sont obligés de subir votre comportement de personnes influençables

  • ça a été le premier a charger Fillon.....c'est l'arroseur arrosé !! Macron va le lâcher

  • Comment voulez vous qu'il en soit autrement, regardez de très près les magouilleurs qui y manoeuvre. En Marche est simplement une officine de recyclage des socialistes et des traites de l'UMP et de l'UDI.

    Tout à fait, ce parti est d'une dureté incroyable pour les salariés et retraités. Ne lui laissons pas la majorité

  • Je n'ai pas voté pour ce Parti heureusement alors j'observe .....mais rien n'est réjouissant et diminuer les retraites consternant ... tout le monde n'a pas des économies et cela se voit sur la déclaration d'impôt alors dans ce contexte c'est un rapt pur et simple! il eut été préférable d'augmenter la tva ...Mr Fillon a été sacrifié au profit de la continuité de Mr Hollande en pire !

  • hélas oui, il a autant de membres, voire de ministres en difficulté, il augmente les impôts, comme les autres, et même en plus injuste, car cette nouvelle ponction ne touche qu'une classe de la population, et pas la plus favorisée
    Les actuels retraités vivant très à l'aise sont rares, de plus, ils ont cotisé pour leur retraite, ont travaillé plus de 39 h parfois et dans des conditions plus difficiles, avec moins de vacances
    Les aides sont principalement données aux familles avec enfants, dont ces mêmes retraités financent en partie les longues études, et les allocations de toutes sortes