La question du jour:

Macron doit-il aussi dévoiler le nom de son Premier ministre ?




Macron doit-il aussi dévoiler le nom de son Premier ministre ?
Emmanuel Macron le 28 avril 2017.

Orange avec AFP, publié le lundi 01 mai 2017 à 07h00

QUESTION DU JOUR - Le candidat d'En Marche! a souvent dit qu'il aimerait nommer une femme Premier ministre. Mais qu'en sera-t-il en cas de victoire ?

Samedi, Marine Le Pen a annoncé qu'en cas de victoire à l'élection présidentielle elle nommerait Nicolas Dupont-Aignan à Matignon.

Une "combine d'appareil", selon son adversaire du second tour Emmanuel Macron, qui lui se refuse à dévoiler son choix. Pourtant, depuis plusieurs jours déjà, les rumeurs vont bon train.

Choisira-t-il un soutien de la première heure comme Richard Ferrand, député PS du Finistère et secrétaire général d'En Marche!, ou Gérard Collomb, sénateur-maire PS de Lyon ? Le président du MoDem François Bayrou, avec qui il a fait alliance mi-février ? Laurence Parisot, qui se dite "prête" et "disponible" alors que le candidat d'En Marche! a souvent dit qu'il aimerait nommer une femme à Matignon? L'ancienne présidente du Medef a néanmoins été vivement rembarrée par le camp Macron après cette sortie.



Le candidat d'En Marche! sera-t-il contraint de choisir une personnalité issue d'un autre parti politique en fonction des résultats aux élections législatives ? Certains, comme François Baroin (Les Républicains) ou Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), s'y voient déjà.




La réponse restera secrète. "Le jeu de nommer un Premier ministre avant le second tour, c'est un jeu dans lequel Emmanuel Macron ne veut pas tomber (...) Personnellement, je ne connais pas son nom", a assuré dimanche 30 avril son porte-parole Benjamin Griveaux.

"J'ai évidemment une réflexion intime, personnelle. Mais la décence qui s'impose à ces moments (...) et l'idée que je me fais de la décision politique fait que je ne répondrai pas à cette question", avait de son côté expliqué l'ancien ministre de l'Économie le 27 avril lors de l'émission "Élysée 2017" sur TF1.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.