La question du jour:

Présidentielle : le débat à 11 candidats peut-il vous faire changer d'avis ?




Présidentielle : le débat à 11 candidats peut-il vous faire changer d'avis ?
François Fillon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon lors du premier débat sur TF1 le 20 mars 2017 (illustration).

Orange avec AFP, publié le mardi 04 avril 2017 à 07h00

C'est un débat inédit qui se tient ce mardi sur BFMTV et CNews à 19 jours du premier tour de la présidentielle. Les onze candidats à cette élection majeure se tiendront debout derrière un pupitre pour débattre tous ensemble, une première ! Le 20 mars, seuls les "poids lourds" du scrutin étaient réunis sur TF1 : Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon, Emmanuel Macron, Marine Le Pen et François Fillon.

Mardi soir, ceux qu'on appelle "les petits candidats" auront l'occasion de s'y frotter : Nathalie Arthaud, François Asselineau, Nicolas Dupont-Aignan, Philippe Poutou et Jean Lassalle.

Les interventions des onze candidats seront toutes millimétrées. Chacun dispose d'une minute d'introduction, d'une minute trente sur chaque thème avant débat et d'une minute de conclusion. Les candidats devront se démarquer sur trois grandes questions : "comment créer des emplois, comment protéger les Français et comment mettre en œuvre votre modèle social ?"

PEU DE TEMPS POUR CONVAINCRE

Jean-Luc Mélenchon déclarait dimanche au JDD : "les indécis sont la clé du vote ; ce sont eux que je veux convaincre !" Les chiffres lui donnent raison. Selon les récents sondages, près d'un Français sur trois ne sait toujours pas pour qui il votera au premier tour de l'élection présidentielle. Un chiffre qui n'a jamais été aussi élevé à moins de trois semaines du scrutin. Tout comme celui de l'abstention, qui pourrait exploser pour ce premier tour, puisque près de 35% (Ifop) des électeurs envisagent de ne pas se rendre aux urnes. Alors que les candidats ne disposeront en tout que d'un quart d'heure chacun pour faire entendre leur voix, comment réussir à tirer son épingle du jeu et à convaincre les indécis ? "J'ai accepté de participer avec les onze candidats, bien que cela suppose de sacrifier une soirée entière pour à peine quinze minutes de temps de parole", a d'ailleurs commenté le candidat de la France insoumise sur son blog.

Pour les "gros" candidats, c'est leur espace habituel d'expression qui est restreint, pour les "petits", c'est l'inverse ! La difficulté de ce débat à onze est de parvenir à marquer l'esprit des Français avec des punchlines imparables. Mais tous n'excellent pas dans l'exercice. Un proche de Benoît Hamon, le candidat socialiste, analyse d'ailleurs pour le Figaro : "le problème, c'est que certains candidats font le show. À onze, ce sera encore plus le spectacle, c'est dur de sortir du lot, de marquer sa différence tout en paraissant sérieux". Quant aux "petits" candidats, feront-ils le choix d'attaquer les poids lourds pour être remarqués ou choisiront-ils de jouer la carte de la pédagogie pour expliquer ?

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
75 commentaires - Présidentielle : le débat à 11 candidats peut-il vous faire changer d'avis ?
  • Triste débat qui ressemble plutôt à un tribunal pour certains candidats. Que des attaques et coupures de parole soit par les journalistes, soit entre candidats. Je sais pour qui je voterai au 1er tour et pour le 2e, si le candidat choisi n'y ait pas, je voterai blanc;

  • Je sais pour qui voter. Mon choix est fait depuis plusieurs semaines. Les dernières annonces ou compromis entre les uns et les autres n'y changeront rien.

  • avatar
    jacounet  (privé) -

    Je ne regarderai pas car demain comme tous les jours de la semaine c'est debout à 5H00 !

  • On nous soule avec des infos qui sont plus ou moins détournées au profit de la gauche ! Moi ce qui m'intéresse c'est le programme pour la France ! Pas les attaques sur des sujets qui auraient dues être réglées bien avant les élections ! L'argent distribué aux parlementaires ça ne date pas d'hier ! On ne règle pas ce genre de problèmes à la veille des présidentielles !
    Hollande, moi président je veux une république exemplaire !!! On a vu !!!!!

  • je ne regarderai pas
    aujourd'hui rien de concret pour améliorer,mon quotidien mon pouvoir d'achat je continuerai à compter mes sous pour tenir jusque la fin de chaque mois
    ,tous des seigneurs payés avec nos impôts