La question du jour:

Les ministres de Hollande ont-ils leur place avec Macron?




Les ministres de Hollande ont-ils leur place avec Macron?
Emmanuel Macron et Jean-Yves Le Drian, à Paris (illustration)

Orange avec AFP, publié le vendredi 10 mars 2017 à 07h00

Si la rumeur se confirme, c'est une recrue "de poids" pour "En Marche!" dans la perspective de l'élection présidentielle, à moins de 50 jours du premier tour. Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, fidèle de François Hollande, est en "discussion" avec Emmanuel Macron en vue d'un éventuel ralliement. "Il est effectivement en discussion avec Macron", a indiqué un membre de l'entourage du ministre.

"C'est un homme libre (...) Il est totalement maître de son calendrier", a t-on également précisé dans le cercle proche de Jean-Yves Le Drian, sans plus de précisions sur la date à laquelle une éventuelle annonce pourrait être faite. Selon BFMTV, le patron de l'hôtel de Brienne a fait part mercredi 8 mars président François Hollande qu'il soutiendrait Emmanuel Macron et non Benoît Hamon, candidat issu de la primaire de la gauche.


François Hollande, soucieux de ne pas trop handicaper la campagne de ce dernier, lui aurait alors demandé d'attendre le 20 mars - date d'établissement par le Conseil constitutionnel de la liste des candidats à l'élection présidentielle - pour officialiser l'annonce.
Cette arrivée dans les soutiens d'Emmanuel Macron apporterait une "caution régalienne" non négligeable à l'ex-patron de Bercy.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU