La question du jour:

Parle-t-on assez d'agriculture dans la campagne présidentielle ?




Parle-t-on assez d'agriculture dans la campagne présidentielle ?
La vache mascotte de l'édition 2017 du Salon de l'agriculture (illustration).

Orange avec AFP, publié le samedi 25 février 2017 à 07h00

Le Salon de l'agriculture ouvre ses portes ce week-end à Paris et se tiendra jusqu'au 5 mars. La plus grande ferme de France et ses près de 4.000 bêtes se préparent à accueillir quelque 620.000 visiteurs, dont les représentants du monde politique et les candidats à la présidentielle, pour qui cette visite est devenue un exercice incontournable.

Présents dans les programmes politiques des candidats, les agriculteurs doivent faire face à un secteur en crise où tout se transforme. Selon des chiffres de l'Insee publiés en décembre, le revenu moyen d'un chef d'exploitation agricole a diminué de 26,1% en 2016 par rapport à 2015. Les filières les plus touchées sont la production de céréales et celle de lait, qui a subi de plein fouet la concurrence européenne après l'abandon des quotas laitiers européens en 2015.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.