La question du jour:

JO 2024 : le slogan de Paris devrait-il être en français ?




JO 2024 : le slogan de Paris devrait-il être en français ?

La Tour Eiffel illuminée et présentant le slogan de la candidature de Paris pour les JO 2024, lors du lancement de la campagne le 3 février 2017.

Orange avec AFP, publié le samedi 18 février 2017 à 07h00

PARIS 2024 - Trois associations de défense de la langue française portent plainte contre le slogan choisi par la ville pour sa candidature aux Jeux olympiques, "Made for sharing" ("Fait pour partager").

Le slogan choisi dans la langue de Shakespeare par la ville de Paris pour sa candidature aux Jeux Olympiques de 2024 n'en finit pas de faire polémique. Après une virulente attaque de l'Académie française, qui a exprimé jeudi dans un communiqué "à l'unanimité sa réprobation devant la décision du comité d'accorder la priorité à la langue anglaise pour porter la candidature olympique de la ville de Paris", trois associations vont porter plainte dans les prochains jours.

Selon RTL, vendredi 17 février, ces associations de défense de la langue française vont porter plainte contre le slogan, "Made for sharing" ("Fait pour partager"), pour "insulte grave à la langue française" et "violation de la Constitution". L'assignation devrait être déposée lundi 20 février, après une mise en demeure préalable adressée mercredi au groupement d'intérêt économique Paris 2024.

L'avocat du collectif d'associations, Me Emmanuel Ludot, estime que le slogan "Made for sharing" enfreint la loi Toubon de 1994 relative à l'emploi de la langue française ainsi que la charte olympique. RTL ajoute que Jacques Toubon, en sa qualité de Défenseur des droits, a également été saisi afin qu'il appuie le retrait du slogan.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
103 commentaires - JO 2024 : le slogan de Paris devrait-il être en français ?
  • C'est évident que la promotion sur la candidature de PARIS 2024 doit s'écrire en français. Tous les 4 ans, nous plongeons dans une culture différente, et la langue du pays hôte est importante. Nous faisons quotidiennement des concessions en utilisant les mots de nos amis anglais, notre langue mérite cette mise en avant exceptionnelle.
    Et puis l'anglais peut se contenter de temps en temps , de figurer de la seconde position pendant cette courte période.
    Rêvons ensemble en français aux moments de partagés et aux victoires des athlètes.

  • Français, Anglais ! Anglais, Français !
    Voilà un dilemne. Et pourquoi pas une langue que l'on prête à une profession et dont on dit que les représentants, seraient coutumier du fait : la langue de bois. Le suspens entretenu conduirait les aficionados à être aux abois, ensuite les jeux, sortis du bois, se dérouleraient chez les Aulois ou à Saint-Bois ( l'Ain dans l'autre ça se vaut), la cérémonie d'ouverture serait animée par un hautbois, la décoration assurée par du sainbois, le tout arrosé avec du vin d'Arbois. Ce qui permettrait aux athlètes Croates de conclure : "Zagrébois".
    Alors pensez-vous que s'offrir une gueule de bois pour ça, soit de bon aloi !

  • En anglais, encore une idée d'hidalgo !!!

  • Le Paris Dakar n'est plus le Paris Dakar, le départ du tour de France n'est plus en France et là, on nous impose un slogan en anglais pour la candidature aux jeux olympiques...!
    ça fait beaucoup, la langue Française est suffisamment riche et belle pour trouver un slogan que tous les étrangers apprendront à connaître !
    C'est un comble ridicule d'utiliser un slogan anglais pour un événement Français...!

  • ras le bol de la langue anglaise en France est ce que les anglais mettent du Français dans leurs phrases?Non alors le Français pour le slogan rien ne les empêche de rajouter en petite lettres le slogan en anglais,c'est devenu une mode de nous balancer des mots en anglais dans nos phrases ras le bol,il faut un brexit de la langue anglaise dans notre langue le Français.