La question du jour:

Le PS risque-t-il l'éclatement ?




Le PS risque-t-il l'éclatement ?

Les observateurs soulignent le risque de rupture définitive entre "deux gauches irréconciliables" après la primaire. (Photo d'archive)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 25 janvier 2017 à 07h00

Censées donner un élan en vue de l'élection présidentielle, les primaires organisées par les partis politiques restent risquées, ouvrant la porte à la division et aux rancœurs. Au Parti socialiste, après un quinquennat marqué par des tensions parfois très fortes entre le gouvernement et une partie de sa majorité, l'exercice risque de provoquer une fracture définitive entre "deux gauches irréconciliables".

La presse constate d'ailleurs constaté que le PS est "en mille morceaux". Pour Le Parisien mardi, "le Parti socialiste de Mitterrand, celui d'Épinay, capable de rassembler autour d'un programme commun, est mort dimanche après une longue agonie", écrit Jean-Marie Montali. Guillaume Goubert insiste dans La Croix, "la faille entre les deux candidats (...) paraît si profonde que l'on imagine à grand-peine un rassemblement après le 29 janvier".

D'où cette mise en garde dans l'éditorial du Monde : "Les primaires peuvent être des machines à gagner. Elles peuvent, tout autant, se transformer en machines à perdre" avec "une faible mobilisation, un PS fracturé en deux camps irréconciliables, un candidat mal élu et, au bout du compte, la menace d'un échec retentissant lors du scrutin présidentiel". De l'œuvre principale, la présidentielle 2017, le PS risque finalement de n'être que le spectateur, si l'on en croit Bruno Dive de Sud-Ouest, pour qui le duel Valls-Hamon risque "de préfigurer un autre duel, entre Macron et Mélenchon, dont l'ancien Premier ministre et son éphémère ministre de l'Éducation ne seront que les vedettes américaines".

 
147 commentaires - Le PS risque-t-il l'éclatement ?
  • Si cela arrivait, la faute reviendrait à Hollande qui a menti aux français dès sa prise de fonction à l'Elysée, ensuite Valls a bien contribué avec la venue du protégé à Hollande cet arriviste friqué de Macron. A eux trois ils ont tout saccagé pour leurs intérêts de faire du libéralisme, en vendant coûte que coûte et en laissant entrer des produits étrangers en France. Ils sont responsables du désastre. Et il n'y a que Hamon homme de gauche pour la remettre debout avec moins de dureté, revoir avec des aménagements l'Europe, réduire la pauvreté tout en réformant. Pas celle que nous a mis en place Hollande Valls Macron

  • Est-il concevable que perdure en France cette idéologie socialo-marxiste alors que la chute du mur a libéré de nombreux peuples des goulags chers à Lénine , Staline , Trotski , Gorki , Castro , etc.. etc …qui ont bâti leurs fortunes sur la misère des peuples asservis . que les nostalgiques se dépêchent seul la Corée du Nord peut les satisfaire

  • éclaté déjà , on l'a bien vu avec la démission des ministres durant ce quinquennat , a mon avis cette primaire de gauche n'a que des candidats a ambition personnelle et non collective d'où forcement éclatement voir disparition du parti socialiste .

  • J'ai répondu non car l'éclatement est déjà fait.

  • Exact c'est déjà fait Le PS n'existe plus

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]