La question du jour:

2017 - Hollande devrait-il soutenir Macron ?




2017 - Hollande devrait-il soutenir Macron ?

François Hollande et Emmanuel Macron, alors ministre de l'Économie, le 31 juillet 2015 sur le perron de l'Élysée.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 16 janvier 2017 à 07h00

Alors que plusieurs proches du chef de l'État laissent entendre qu'ils pourraient suivre Emmanuel Macron, ou même s'engagent franchement avec lui, François Hollande "va probablement soutenir" son ancien ministre, assurait dimanche dans le Journal du dimanche (JDD) son avocat Dominique Villemot. Des propos démentis par l'Élysée, qui laissent tout de même place au doute.

À une semaine du premier tour de la primaire de la gauche, François Hollande n'a laissé filtrer aucune information sur le candidat qu'il soutiendrait.

Et si aucune des sept personnalités en lice pour être le candidat de la gauche à la présidentielle ne l'avait convaincu ? Alors qu'il a préféré, dimanche soir, aller voir le one-man-show de Michel Drucker plutôt que de regarder le deuxième débat, l'avocat et intime du président de la République Dominique Villemot a déclaré dans l'édition du 15 janvier du JDD que le chef de l'État allait "probablement soutenir Emmanuel Macron".



Aussitôt l'Élysée a pris ses distances avec ces déclarations. Dominique Villemot "raconte n'importe quoi", s'agace-t-on au Château. "Il ne parle pas avec l'aval de l'Élysée, il n'est pas le porte-parole de la présidence et nous ne sommes pas en contact avec lui". De son côté, Dominique Villemot a nuancé ses propos auprès du Figaro.fr. "Tout ce qui est dit dans cette interview n'engage que moi et personne d'autre, et surtout pas le président. De plus, dans le texte que j'avais relu, j'avais écrit 'Je pense qu'il n'est pas exclu qu'il (le président) soutienne Macron' et non 'Mais François Hollande va probablement soutenir Macron'", précise-t-il. Mais le JDD maintient sa version.



IMBROGLIO

François Hollande n'a de son côté rien dit. Mais le JDD a révélé ce texto envoyé dimanche matin par Dominique Villemot dans la matinée : "Le président me demande de faire un démenti." Car il ne compte pas soutenir son ex-ministre de l'Économie ou pour calmer le jeu ?

En tout cas, plusieurs de ses proches ont l'air intéressés par le fondateur d'"En marche !" aux sondages flatteurs. Intime de François Hollande, Me Jean-Pierre Mignard a annoncé dimanche être devenu membre du comité politique du mouvement. L'ex-compagne du chef de l'État, la ministre de l'Environnement Ségolène Royal, qui s'est montrée à plusieurs reprises très élogieuse à propos d'Emmanuel Macron, continue de semer des indices sur un éventuel rapprochement. Si "Emmanuel est le seul à pouvoir faire gagner la gauche", elle préfère attendre les résultats de la primaire pour se déclarer publiquement. "Je ferai ce qui me semble plus utile à la victoire de la gauche. Je sais que ma parole à du poids." Même auprès de François Hollande ?
 
231 commentaires - 2017 - Hollande devrait-il soutenir Macron ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]