La question du jour:

Conflit VTC/Uber : comprenez-vous les opérations de blocage ?




Conflit VTC/Uber : comprenez-vous les opérations de blocage ?
Des voyageurs bloqués près de l'aéroport d'Orly, le 17 décembre 2016
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 19 décembre 2016 à 07h00

Le week-end a été agité, et la semaine s'ouvre sous tension. Une table ronde réunissant la société Uber et des syndicats de chauffeurs se tenait lundi matin au secrétariat d'État aux Transports, pour trouver une voie de sortie au conflit qui a causé des perturbations en ce début de vacances.

Près de l'aéroport d'Orly, un barrage filtrant a été organisé. Jusqu'à 300 chauffeurs de VTC en grève étaient mobilisés pour répondre à l'appel des organisateurs du mouvement. Après un répit ce dimanche, le mouvement pourrait reprendre et s'inscrire dans la durée : "Ce sera tous les jours, les aéroports, convergence vers Paris, et les gares", a lancé dans la soirée le représentatnt de l'Unsa-VTC Sayah Baaroun.

Signe que la tension reste forte: la plateforme américaine Uber a annoncé dimanche avoir porté plainte contre trois syndicats de chauffeurs (Capa-VTC, UNSA-VTC et Actif-VTC) mais aussi contre une dizaine de leurs représentants, dont deux leaders de l'UNSA-VTC et de la Capa-VTC. La plainte, que l'AFP a pu consulter, vise des faits de "diffamation" et de "menaces", notamment par le biais des "réseaux sociaux", a indiqué Uber, qui précise que plusieurs de ses chauffeurs ont déjà déposé des mains courantes.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU