La question du jour:

Bernard Cazeneuve fera-t-il un bon Premier ministre ?




Bernard Cazeneuve fera-t-il un bon Premier ministre ?
Bernard Cazeneuve à Paris, le 6 décembre 2016, lors de sa prise de fonction en tant que Premier ministre.
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 07 décembre 2016 à 07h00

Il a été nommé pour "préparer l'avenir", selon les propres termes de François Hollande. Au lendemain de la déclaration de candidature de Manuel Valls, Bernard Cazeneuve, jusque-là ministre de l'Intérieur, a pris ses fonctions de Premier ministre.

"Il reste quelques mois" et "chaque jour est utile, chaque jour compte", a déclaré, visiblement ému, le nouveau Premier ministre lors de la passation de pouvoir.

Son court bail à Matignon sera consacré à "protéger, progresser et préparer l'avenir", les termes exacts utilisés le matin même par M. Hollande pour décrire la "mission" de ce nouveau gouvernement. "La mission que j'ai confiée au gouvernement, c'est d'aller jusqu'au bout, jusqu'au dernier jour, dans la préparation de l'avenir. Parce que c'est le devoir que nous avons vers le futur", avait-t-il déclaré lors de l'inauguration d'un salon de l'"industrie du futur" à Villepinte.



La nomination de M. Cazeneuve avait été annoncée mardi matin par l'Élysée, dix petites minutes après le départ discret de M. Valls, venu remettre sa démission et celle de son gouvernement pour se consacrer désormais à la difficile campagne de la primaire. M. Valls a déclaré lundi soir sa candidature à l'Élysée, quatre jours après le renoncement de M. Hollande à se représenter. Dès lundi, un ministre relevait que M. Cazeneuve présentait l'avantage d'être "Vallso-compatible et Hollando-fidèle" et qu'il pourrait "pleinement se concentrer sur sa tâche puisqu'il n'est pas candidat aux législatives", contrairement à Stéphane Le Foll, Marisol Touraine et autres prétendants.

RECORD DU PLUS BREF PASSAGE A MATIGNON

Avec cinq mois de bail annoncé, le nouveau Premier ministre devrait battre le record du plus bref passage rue de Varenne, détenu par Édith Cresson avec un séjour d'un peu plus de dix mois à Matignon, entre 1991 et 1992. Il s'agit du troisième Premier ministre de M. Hollande, après MM. Ayrault (2012-2014) et Valls (2014-2016).

Avocat de formation, d'un tempérament discret mais bon orateur, M. Cazeneuve, 53 ans, est récompensé pour son indéfectible fidélité au chef de l'État, avec lequel il a traversé les épreuves des attentats de 2015 et 2016. Maire de Cherbourg en 2001, député de la Manche de 2007 à 2012, ex-soutien de Laurent Fabius, porte-parole du candidat Hollande avant 2012, M. Cazeneuve a déployé ses talents de négociateur dans différents ministères, aux Affaires européennes, au Budget et à l'Intérieur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.