La question du jour:

Sciences et maths doivent-elles être une priorité de l'école ?




Sciences et maths doivent-elles être une priorité de l'école ?
Une salle de classe (illustration). Les écoliers français sont derniers en mathématiques, selon une étude internationale publiée le 29 novembre 2016.

Orange avec AFP, publié le mercredi 30 novembre 2016 à 07h00

Constat sans appel : les écoliers français sont mauvais en mathématiques et en sciences. Et il ne s'agit pas d'une légère différence statistique, que l'on se complairait à relativiser en regardant les résultats en Français où en histoire-géo.

D'après une étude internationale, nos élèves de CM1 se classent bon derniers en maths et avant-derniers en sciences.

Les élèves de CM1 affichent un score de 488 points en mathématiques et 487 en sciences, en deçà de la moyenne internationale (500) et de la moyenne européenne (527 en maths, 525 en sciences), selon l'étude TIMSS publiée mardi 29 novembre par l'Association internationale pour l'évaluation de la réussite éducative (IAE), un organisme scientifique basé aux Etats-Unis. L'enquête a été réalisée au printemps 2015 auprès de dizaines de milliers d'enfants en quatrième année de scolarité obligatoire (CM1 en France), dont quelque 5.000 en France.



La ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem n'aura pas attendu longtemps avant de rejeter la faute sur le gouvernement de François Fillon, au pouvoir jusqu'en 2012. "Ce sont les élèves entrés en CP en 2011 et qui sont, je pèse mes mots, la génération sacrifiée. Celle qui paye au prix fort les choix politiques d'hier, c'est-à-dire du gouvernement de M. Fillon", a lancé la ministre, évoquant des résultats "inacceptables". Les élèves continueront de "payer ce prix fort à l'avenir si l'on remettait en place cette politique", a-t-elle ajouté en ciblant François Fillon, Premier ministre sous Nicolas Sarkozy (2007-2012) et désormais candidat de la droite à la présidentielle de 2017.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU