La question du jour :

Les policiers peuvent-ils être des manifestants "comme les autres"?




Les policiers peuvent-ils être des manifestants "comme les autres"?
Une manifestation de policiers, à Paris, le 3 novembre

publié le vendredi 04 novembre 2016 à 07h00

En déplacement ce jeudi 3 novembre à Marseille, Bernard Cazeneuve a demandé aux policiers de "s'exprimer librement", mais sans "remettre en cause les règles", rappelant notamment qu'il leur était interdit d'utiliser les véhicules de police dans des manifestations.

L'UTILISATION DES VÉHICULES DE POLICE FAIT DÉBAT

"Je suis aussi très attaché à ce que chacun exprime ce qu'il a à exprimer librement, sans qu'à aucun moment, les règles qui doivent régir la police ne soient remises en cause, sans qu'à aucun moment, on ne puisse utiliser des véhicules sérigraphiés pendant les heures de services pour dire son mécontentement, sans qu'à aucun moment on ne puisse insulter ou manquer de respect au directeur général de la police nationale", a déclaré Bernard Cazeneuve. Lors des manifestations de policiers ces dernières semaines, des fonctionnaires ont parfois arboré des brassards, des tenues et utilisé des voitures de police, ce qui est proscrit. Il y a deux semaines, le DGPN Jean-Marc Falcone était reparti sous les huées de quelque 400 fonctionnaires du commissariat d'Evry (Essonne).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.