La question du jour :

Propos sur les "lobbies sionistes" : Jean-Frédéric Poisson doit-il s'excuser ?




Propos sur les "lobbies sionistes" : Jean-Frédéric Poisson doit-il s'excuser ?
Jean-Frédéric Poisson, candidat à la primaire de droite, pose à Paris le 24 mai 2016.

, publié le samedi 22 octobre 2016 à 07h00

Le député de droite Jean-Frédéric Poisson, candidat à la primaire pour l'élection présidentielle, a déploré vendredi 21 octobre, à Ajaccio être "victime d'un très mauvais effet de la politique spectacle" après les réactions négatives à ses propos sur la "soumission aux lobbies sionistes" de l'ancienne secrétaire d'État américaine Hillary Clinton.

"Ces réactions ne sont que l'effet lessiveuse auquel le monde politique est habitué", a déclaré M. Poisson lors d'une réunion publique au premier jour d'une visite en Corse. "Le tort que j'ai eu", a-t-il ajouté, "a consisté à répondre en français dans un journal français avec des mots anglo-saxons sur un sujet concernant un pays anglo-saxon".

Le député des Yvelines et président du parti chrétien-démocrate avait déclaré à Nice-Matin que "la proximité d'Hillary Clinton avec les super financiers de Wall Street et sa soumission aux lobbies sionistes sont dangereuses pour l'Europe et la France."

Le député a encore souligné avoir "publié des centaines de pages, peut-être des milliers, et parlé en public des centaines d'heures, sans que l'on puisse trouver un mot dans mes propos allant dans le sens d'un quelconque anti-sémitisme ou anti-sionisme, d'autant que l'on peut être un ami d'Israël et ne pas être d'accord avec toutes les orientations de sa politique".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.