La question du jour :

Seriez-vous prêt à rejoindre la réserve opérationnelle?




Seriez-vous prêt à rejoindre la réserve opérationnelle?
9.000 réservistes de la gendarmerie nationale sont actuellement mobilisables (illustration)

, publié le lundi 18 juillet 2016 à 07h00

Bernard Cazeneuve a appelé samedi soir "tous les Français patriotes qui le souhaitent" à rejoindre la réserve opérationnelle. Les préfets peuvent puiser "dès à présent", "en fonction des événements et des lieux à sécuriser", dans "une ressource rapidement mobilisable" de 12.000 volontaires, 9.000 de la gendarmerie nationale, 3.000 dans la police, pour épauler les forces de sécurité, a précisé le ministre de l'Intérieur. "L'objectif est de faire monter en puissance la capacité maximale de cette ressource dans les tout prochains jours", a t-il.

Ainsi, "comme le président de la République a rappelé la nécessaire cohésion nationale qui doit prévaloir face à la menace terroriste, et comme nous constatons le grand élan de solidarité qui anime nos concitoyens (...)", a-t-il poursuivi, "je voudrais lancer un nouvel appel à rejoindre cette réserve opérationnelle pour tous les Français patriotes qui le souhaitent".

Dans l'opposition, l'appel de la place Beauvaun'est pas bien accueilli. "Personne ne pense que faire appel à la bonne volonté des citoyens pour les sortir de leur retraite et pour venir participer une opération de sécurité ne soit pas bien. Mais il n'y a personne qui pense qu'on va résoudre le problème du terrorisme avec ça", a ainsi déclaré Nicolas Sarkozy dimanche soir sur TF1.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.