"Yes, la meuf est dead" : un SMS attribué à Sibeth Ndiaye fait polémique

"Yes, la meuf est dead" : un SMS attribué à Sibeth Ndiaye fait polémique
Sibeth Ndiaye, responsable de la communication et des relations presse de l'Élysée, le 8 mai 2017 à Paris.

Orange avec AFP, publié le mercredi 02 août 2017 à 09h55

C'est en ces termes que la responsable de la communication de l'Élysée aurait confirmé à un journaliste le décès de Simone Veil, selon Le Canard enchaîné. Jointe par LCI, Sibeth Ndiaye dément avoir envoyé ce message.

Sibeth Ndiaye s'est fait connaître en gérant les relations presse du candidat Emmanuel Macron durant sa campagne.

Dans le documentaire diffusé par TF1 au lendemain de sa victoire ("Macron, les coulisses d'une victoire", de Yann L'Hénoret), les téléspectateurs découvraient son style "cash". À propos d'un article des Inrocks qui lui avait déplu, elle avait par exemple lancé : "Putain (...) ça me saoule (...) C'est pas du travail de journaliste, c'est du travail de sagouin, c'est pour ça que je suis vénère".



Le Canard enchaîné affirmer donner un nouvel exemple de cette liberté de ton dans son édition du mercredi 2 août. À un journaliste demandant confirmation du décès de Simone Veil, la responsable de la com' et des relations presse de l'Élysée aurait répondu : "Yes, la meuf est dead". Ce qu'elle dément.

"Le SMS est totalement faux", affirme-t-elle mercredi matin, contactée par LCI. Sibeth Ndiaye, regrettant de ne pas avoir été contactée par l'auteure de l'article, souligne : "Ce n'est pas la seule erreur, l'orthographe de mon nom de famille n'est même pas la bonne." Le Canard enchaîné écrit ainsi "N'Diaye".

Mais Sibeth Ndiaye reconnaissait elle-même, dans L'Express, il y a quelques semaines : "J'assume parfaitement de mentir pour protéger le président".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU