Xavier Bertrand veut reculer l'âge de départ à la retraite

Xavier Bertrand veut reculer l'âge de départ à la retraite
Xavier Bertrand, le 20 février 2019 à Lille.

Orange avec AFP-Services, publié le jeudi 14 mars 2019 à 13h07

Invité de RTL, le président de la région Hauts-de-France propose de repousser chaque année l'âge de départ à la retraite de 2 à 3 mois pour arriver progressivement à 65 ans en 2032-2035.

Promesse de campagne d'Emmanuel Macron, la réforme des retraites est actuellement en discussion avec les partenaires sociaux. Le futur système "universel" dans lequel "un euro cotisé donnera les mêmes droits" à tous doit se concrétiser dans un projet de loi attendu après les élections européennes.

L'exécutif a à plusieurs reprises assuré qu'il ne touchera pas à l'âge légal de départ à la retraite, qui est fixé actuellement à 62 ans, mais Jean-Paul Delevoye, le Haut commissaire à la réforme des retraites, envisage néanmoins un système de bonus qui pousserait à travailler plus longtemps. 

Au contraire, Xavier Bertrand plaide pour repousser l'âge de départ. Invité de RTL ce jeudi 14 mars, l'ancien ministre des Affaires sociales ne veut "pas de réforme a minima" des retraites. "Il faut augmenter de deux à trois mois par an l'âge de départ", et le porter en 2028-2030 à 64 ans, et en 2032-2035 à 65 ans, et "moduler sur la pénibilité".  "Si on vit plus longtemps il faut accepter de travailler plus longtemps", a-t-il justifié.



"Je le dis à Emmanuel Macron : il faut une vraie réforme des retraites. Reporter l'âge de départ à la retraite est la seule solution", a-t-il insisté sur Twitter. 




Le président de la région des Hauts-de-France, qui a claqué la porte des Républicains après l'élection à la tête du parti de Laurent Wauquiez, demande par ailleurs à ce que les retraites soient indexées sur l'inflation, ce qui garantirait de maintenir le pouvoir d'achat des retraités. Une mesure envisagée par Jean-Paul Delevoye
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.