Xavier Bertrand à Emmanuel Macron : "On aura un vrai débat" sur la sécurité

Xavier Bertrand à Emmanuel Macron : "On aura un vrai débat" sur la sécurité
Xavier Bertrand et Emmanuel Macron, mardi à Roubaix.

publié le mardi 14 septembre 2021 à 15h50

VIDÉO. Le chef de l'État a dévoilé, mardi à Roubaix, ses propositions pour renforcer les moyens des forces de l'ordre, la sécurité étant l'un des sujets qui monte dans la campagne pour la présidentielle de 2022.

Il a brièvement échangé avec le président de la région Hauts-de-France, présent pour son discours, lui-même candidat et qui lui a reproché son "échec profond" dans ce domaine.




Le thème de la sécurité est l'un des angles d'attaque des candidats de la droite et du Rassemblement national pour critiquer le bilan d'Emmanuel Macron, à sept mois de la présidentielle. Dans un entretien au Figaro mardi, Xavier Bertrand (ex-LR), candidat à la présidentielle, accuse le président sortant de ne pas avoir été "capable de juguler la violence qui se développe ni de la faire reculer" et dénonce son "échec profond" en matière de sécurité. 

Emmanuel Macron a choisi les terres de Xavier Bertrand pour présenter ses mesures, puisqu'il s'exprimait depuis une école de police à Roubaix (Nord). Malgré leurs divergences, le président des Hauts-de-France étaient présents. "Je ne partage en rien sa politique en matière de sécurité mais je serai présent par respect républicain et pour témoigner de mon soutien aux forces de sécurité", expliquait-il au Figaro

Promesse tenue. Les deux élus se sont rencontrés lors d'un bref échange immortalisé par BFMTV. "Merci d'être là", a déclaré Emmanuel Macron en serrant la main de son adversaire. "C'est républicain, c'est normal. Malgré nos différences, c'est républicain", lui a répondu Xavier Bertrand. "C'est l'esprit qui nous anime. Et merci d'ailleurs de continuer à proposer sur ces sujets qui sont si importants", a poursuivi le chef de l'État. 

"On aura un débat, un vrai débat", lui a lancé Xavier Bertrand. "Il y a aussi des actions qu'on doit conduire. C'est pour cela que les ministres ont fait un gros travail. On va déployer les actions au quotidien des nos forces de sécurité à court terme", a encore déclaré Emmanuel Macron. "J'aurai l'occasion de m'exprimer demain mais pas aujourd'hui", a coupé le candidat. Il présentera, mercredi, dans son fief de Saint-Quentin (Aisne) ses propositions en termes de sécurité. "Merci en tout cas d'être là", a répété Emmanuel Macron en conclusion de l'échange. 

Emmanuel Macron clôturait mardi dans les Hauts-de-France la vaste consultation du Beauvau de la sécurité. Dans l'assemblée, des policiers et gendarmes, mais aussi un parterre d'élus de la région. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.