Voitures de Hulot : le ministre dénonce un "pinaillage"

Voitures de Hulot : le ministre dénonce un "pinaillage"
Nicolas Hulot à l'ONU à Genève le 30 novembre 2017.

Orange avec AFP, publié le dimanche 17 décembre 2017 à 10h45

PATRIMOINE - Le ministre de la Transition écologique estime dimanche dans le JDD que les commentaires sur ses six voitures sont "absurdes" et assure rouler "95% de (son) temps" en électrique.

Nicolas Hulot, dont la déclaration de patrimoine a révélé qu'il possédait neuf véhicules - dont six voitures -, provoquant un flot de commentaires, a décidé de se défendre.

Dans le JDD, dimanche 17 décembre, le ministre de la Transition écologique est catégorique : "la transparence oui, le voyeurisme et le pinaillage, non".



Pour le ministre, les commentaires suscités par ses neufs véhicules motorisés, d'une valeur totale de 105.000 euros, sont "absurdes", bien qu'il approuve l'examen et la publication des patrimoines des ministres par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique.

"JE ROULE EN ÉLECTRIQUE 95% DE MON TEMPS"

Et pour cause : "la réalité, c'est que je roule en électrique 95% de mon temps", a assuré Nicolas Hulot au JDD, avant de détailler ses modes de déplacement : une voiture BMW électrique en Bretagne (où il habite), un scooter électrique BMW (à Paris), ainsi que les voitures électriques du ministère.

Concernant ses autres véhicules, le ministre assure utiliser son 4x4 Land Rover (âgé de 20 ans) en Corse, où il possède une maison "à 1.000 mètres d'altitude". La "2CV de 30 ans" est utilisée par sa fille, le van Volkswagen roule "pour les vacances en famille" et la camionnette sert pour transporter des chevaux en Bretagne.

A propos de son patrimoine estimé au total à 7,2 millions d'euros, faisant de lui un des millionnaires du gouvernement, Nicolas Hulot a expliqué au JDD que cet argent a été gagné à la télévision. "C'est ce qui m'a permis de bosser pendant 25 ans pour défendre la cause de l'écologie", a-t-il répondu.

La valeur de sa société Eole, qui encaisse ses droits d'auteurs et les royalties des produits dérivés Ushuaïa, est estimée à 3,1 millions d'euros.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1059 commentaires - Voitures de Hulot : le ministre dénonce un "pinaillage"
  • Il est comme tout le monde ,ses produit dérivés Ushuaia participent à la pollution de la planète ainsi que ses déplacements au quatre coins de la planète sous couvert d'écologie .

  • on comprend mieux pourquoi on est prompt à taxer les ouvriers et autres besogneux qui n'ont pas les moyens de s'offrir des vehicules moins polluants que leurs vieux diesel...
    Ce monde de profiteurs m'écoeure

  • Ce Hulot c'est comme BHL, usurpateur, mégalo et illusioniste. Qu'on les mette sur un bateau comme les migrants mais qu'on les lache au large un jour de force 10.

    il nous prend vraiement pour des simples d'esprit ce faux ecolo

  • sacré hulot , il est comme les autres , comme tout le monde Mr l'écolo

  • Comment peut il comprendre les difficultés des nombreux français qui n'ont pas les moyens de changer leur vieille voiture et qui vont être sanctionnés.