Vitesse limitée à 80 km/h: Larcher réclame les résultats de l'expérimentation

Vitesse limitée à 80 km/h: Larcher réclame les résultats de l'expérimentation

Le président du Sénat Gérard Larcher, le 2 octobre 2017 au Sénat à Paris

A lire aussi

AFP, publié le dimanche 07 janvier 2018 à 14h10

Le président du Sénat Gérard Larcher (LR) a demandé "solennellement" dimanche à Edouard Philippe de publier les résultats de l'expérimentation sur l'abaissement à 80 km/h de la limitation de vitesse sur les routes secondaires, pour voir si la mesure est efficace.

"Il faut que le Premier ministre réponde aux parlementaires qui lui ont demandé (...) de leur transmettre les conclusions de l'expérimentation pendant deux années", a déclaré M. Larcher dans l'émission "Le Grand jury" RTL-Le Figaro-LCI, indiquant que 50 sénateurs ont fait une telle demande sur cette expérimentation lancée en 2015.

"Je le demande solennellement ce matin (dimanche), c'est d'ici mardi comme président du Sénat, d'avoir accès à un dossier qui n'est pas un secret d'Etat. Car, si réellement, ça doit sauver des vies, alors il faut y aller", a-t-il ajouté, alors que pour tenter d'enrayer la hausse persistante du nombre de morts sur les routes, le gouvernement doit annoncer mardi l'abaissement à 80 km/h de la vitesse maximale sur 400.000 km de routes secondaires.

Pour le président du Sénat et sénateur des Yvelines, "il faut se poser la question parce que ceci va s'appliquer dans des territoires qui sont en déficit d'équipement, des territoires souvent ruraux, des territoires qui ont le sentiment d'être abandonnés". 

"Et au lieu de conduire des investissements dans ces territoires, on leur dit: votre mobilité sera entravée en quelque sorte", a poursuivi M Larcher, insistant sur le fait que "la meilleure façon" de savoir si la limitation de la vitesse est utile est "de voir les résultats de l'étude".

Dans un entretien au Journal du dimanche, Edouard Philippe défend la probable réduction de la vitesse à 80km/h, même s'il "comprend les arguments, et même la mauvaise humeur", disant accepter d'être "impopulaire" au besoin "pour sauver des vies".

En 2016, un total de 3.477 personnes ont perdu la vie sur les routes de France, un bilan bien éloigné de l'objectif de passer sous la barre des 2.000 morts en 2020 fixé en 2012 par Manuel Valls, alors ministre de l'Intérieur.

 
342 commentaires - Vitesse limitée à 80 km/h: Larcher réclame les résultats de l'expérimentation
  • Il y a 14 heures

    ces résultats ne veulent rien dire il faut comparer se qui est comparable mais se qui c'est sur pour le gouvernement c'est que le seul résultat qui compte c'est le remplissage des caisses qui va doubler en un temps record voila le vrai objectif et le seul qui tienne la route pour ce gouvernement et comme ça aussi cela fait plaisir à une aigrie qui malheureusement a perdue une enfant dans un accident mais qui veut absolument faire payer ça à tout les automobilistes

  • Je pense que Edouard Philippe depuis qu'il s'adonne à la boxe, a trop reçu de coups sur la tête. Un moteur (essence ou diesel) plus il tourne au ralenti plus il pollue. Donc plus la vitesse sera réduite (tout dépend également des circonstances : vitesse en agglomération par exemple)plus la voiture va polluer. Il n'a qu'à demander à son ami Hullot-Mikey, l'empereur de l'écologie. Lorsque votre voiture passe au contrôle technique, pour vérifier le taux d'oxyde de carbone, on place la sonde dans le pot d'échappement et on laisse tourner le moteur un certain temps au RALENTI.

  • Les équipements,la formations des conducteurs,les travaux d'améliorations l'alcool,les stupéfiants, sont une priorité .

  • Au lieu de baisser la vitesse le gvt Macron ferait bien de mettre la main à la poche pour réparer et mettre les routes au niveau

  • Déjà si les conducteurs respectaient les 90 km, on pourrait sauver bien des vies !!!
    Je suis souvent sur la route et combien de fois on se fait doubler par des fous a plus de 100 120 km, sans parler des motards que je n'ai absolument jamais vu respecter les 90 km (désolé pour eux mais c'est une réalité)
    Plutôt que de dépenser une fortune en panneaux, parce çà va couter un "bras", ne serait t'il pas plus utile de faire plus de controles de police, pour calmer les gens au volant. A mon sens ce serait moins couteux et plus éfficace.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]