Vincent Peillon promet d'éponger "sous 24h" sa dette au Parti socialiste

Vincent Peillon promet d'éponger "sous 24h" sa dette au Parti socialiste©Photo d'illustration, Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le mercredi 14 décembre 2016 à 11h00

L'eurodéputé et candidat de la primaire de la gauche serait redevable de près de 20.000 euros pour ne pas avoir payé de cotisation au PS depuis plus de trois ans.

Trois jours à peine après l'officialisation de sa candidature à la primaire de la gauche, Vincent Peillon a essuyé une première salve de ses adversaires. Dans son édition du 14 décembre, Le Canard Enchainé a révélé que l'ancien ministre de l'Éducation nationale n'avait pas réglé sa quote-part d'eurodéputé ni sa cotisation d'adhérent au Parti socialiste depuis près de 3 ans.

Vincent Peillon aurait ainsi accumulé une ardoise qui s'élève à près de 20.000 euros.
S'il n'a pas démenti ces révélations, l'intéressé a assuré qu'il réglerait ses impayés avant la clôture du dépôt des candidatures à la primaire de la Belle Alliance Populaire, ce jeudi 15 décembre. "S'il y a des cotisations à mettre à jour, je les mettrai à jour avant le vote", a glissé Vincent Peillon à la sortie d'une réunion de ses soutiens organisée dans le 3e arrondissement de Paris, rapporte LCI.
Le candidat-surprise de la primaire de la gauche n'a pas manqué de glisser une petite pique à destination des auteurs de cette fuite : "J'aimerais qu'on fasse attention, surtout devant les Français, à ne pas faire ce genre de chose. [...] Je veux vraiment dire à chacun "faites attention", parce que ça juge plutôt ceux qui emploient ce genre d'arguments." En se gardant bien de ne citer aucun nom, l'ancien ministre de Jean-Marc Ayrault semble viser les proches de Manuel Valls, soupçonnés d'être à l'origine des révélations du Canard Enchaîné. Avant la parution de l'hebdomadaire satirique, la secrétaire d'État vallsiste Pascal Boistard avait déjà évoqué les cotisations impayées de Vincent Peillon au Conseil des ministres, souligne Le Figaro.

 
702 commentaires - Vincent Peillon promet d'éponger "sous 24h" sa dette au Parti socialiste
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]