Vincent Peillon à Vanessa Burggraf : "vous êtes une mauvaise élève..."

Vincent Peillon à Vanessa Burggraf : "vous êtes une mauvaise élève..."
A lire aussi

Non Stop Politique, publié le dimanche 08 janvier 2017 à 16h47

Le courant n'est pas passé entre Vanessa Burggraf et Vincent Peillon. Invité de Laurent Ruquier sur le plateau d'On n'est pas couché le samedi 7 janvier, Vincent Peillon venait présenter ses idées dans le cadre de la primaire de la gauche en vue de la présidentielle.

"A chaque fois qu'on vous pose une question, vous ne répondez jamais, jamais concrètement de manière précise", s'est énervée Vanessa Burggraf. "Je n'arrive même pas à croire que vous croyez à ce que vous dîtes", s'est défendu Vincent Peillon. "Je ne sais pas si c'est un exercice professionnel ou si vous avez une intention de vérité ? Les gens qui sont dans la posture ne m'intéressent pas. Est-ce que vous cherchez à comprendre mon projet pour la France ou est-ce que vous voulez m'enquiquiner avec des choses qui n'y sont pas ?"



Le ton monte peu à peu entre le candidat à la primaire de la gauche et la chroniqueuse de Laurent Ruquier : "Vous êtes une mauvaise élève", s'agace Vincent Peillon : "vous ne comprenez pas les grandes lignes, vous n'avez pas de problématique et vous travaillez mal" en ajoutant "j'arrête de vous embêter, je ne vous interromps pas". La journaliste, Vanessa Burgraff lui répond alors :"vous êtes un mauvais professeur".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
322 commentaires - Vincent Peillon à Vanessa Burggraf : "vous êtes une mauvaise élève..."
  • Vanessa Burgraff, aussi médiocre que son comparse Yann Moix, est incapable d'argumenter, elle a donc choisi comme stratégie de ne pas laisser parler ses interlocuteurs et de couvrir, de sa voix de crécelle, les tentatives de réponses de ses interlocuteurs. Elle peut toiser ceux-ci de son regard moqueur, elle ne trompe personne. Je ne soutiens pas Peillon mais force est de constater qu'il s'est montré posé et fort intelligent devant cette mégère

  • Pas capables de se tenir correctement...

  • C'est bien d'ailleurs le problème des médias :ils essayent tous de battre le record de nullité...Il suffit de regarder 30 s Hanouna !! pour n'en citer qu'un seul parmi les plus représentatifs !

  • Aussi nul l'un que l'autre ....

  • A la question stupide "quelles centrales nucléaires allez vous fermer?", M.Peillon a donné une réponse pleine de bon sens.
    Ce n'est pas un chef d'état qui peut décider, si brillant soit-il, il n'a pas les connaissances techniques et doit prendre l'avis de l'ASN!(autorité de sureté nucleaire)

    je me demande quelles connaissances il a pour être président de la république, pour tout vous dire.