Vifs échanges entre Edouard Philippe et le député François Ruffin

Vifs échanges entre Edouard Philippe et le député François Ruffin©Source franceinfo

Source franceinfo, publié le jeudi 12 octobre 2017 à 07h32

La passe d'armes a eu lieu, mercredi 11 octobre, lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

"Oui, monsieur Ruffin, ce n'est pas parce qu'on crie qu'on a raison. Il va falloir vous y faire." L'échange a été tendu ce mercredi lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale entre le député de La France insoumise François Ruffin et le Premier ministre, autour de la personnalité de Serge Weinberg, le PDG de Sanofi. Le député accuse Edouard Philippe et le président, Emmanuel Macron, d'être trop proches de Serge Weinberg.



Le Premier ministre a dénoncé les "insinuations" du député François Ruffin, qui l'interrogeait sur des récentes visites des principaux membres de l'exécutif chez Sanofi sur fond de scandale de la Dépakine. Ces derniers mois, le député a relevé les visites d'Emmanuel Macron, d'Edouard Philippe et de Christophe Castaner sur des sites de Sanofi ou auprès du patron de l'entreprise.

"J'ai peur, monsieur le député, qu'une fois de plus, vous soyez en train de vous faire un film avec vos insinuations élégantes. Vous êtes en train de considérer qu'il serait normal pour la représentation nationale, normal pour le chef du gouvernement de ce pays, dans toute la mesure du possible, de dénigrer une entreprise française, une entreprise qui fonctionne bien", a répondu le Premier ministre. "Nous ne gagnerons rien du tout, ni vous, ni nous, ni personne en France à placer systématiquement le débat sur la santé, ou sur la production dans le thème du soupçon tel que vous venez de le faire", a fini Edouard Philippe, très applaudi par les députés de la majorité.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
174 commentaires - Vifs échanges entre Edouard Philippe et le député François Ruffin
  • A rien ne sert de crier il faut parler à point .
    Si on reproche à Macron son langage fleuri il faut aussi reprocher les grands cris des insoumis.
    Décidément le savoir vivre ensemble n'est plus ce qu'il était .

  • Rien que de savoir que Ruffin est député, ça me fait rire.
    Idem pour Corbières, garrido ou même Mélenchon.
    C'est triste de voir ces gens qui ne représentent qu'eux mêmes, siéger dans l hémicycle.

    R Garrido n'est heureusement pas députée...elle n'a pas été élue et c'est tant mieux ...une de moins à "crier" au Parlement....

  • Bravo Mr le Premier Ministre, mais c'est quoi ce Rufin ?

    Ruffin est un guignol comme son patron Mélenchon, ainsi que toute la bande qui siège à l'assemblée. D'ailleurs il suffit de les regarder

    Ce Rufin est comme Mélenchon mais en moins bien.

  • La France Insoumise a beaucoup de mégalos, paranos, manipulateurs et menteurs dans ses rangs...ils sont là pour faire monter la pression sociale, montrer les dents , ne voir que le négatif ...ILS POURRISSENT la démocratie autant que les profiteurs du système ( capitalistes qui en veulent toujours plus et qui continueront de nous polluer et les autres ..)

    Pourquoi...vous voyez quelque chose de positif dans l'équipe qui nous gouverne ? Moi je vois surtout un retour au 19ème siècle !

  • Pauvre Ruffin il faut bien qu'il se fasse remarquer il devrait faire de la télé comme Garidot et Mélenchon ca l'occuperai...en bref pour eux tous les patrons sont des voyous mais si il n'y a plus de patrons que vont faire ses amis...??? chômeurs car pas assez vaillants pour devenir eux aussi des patrons...