Voeux de Pierre Laurent : "Il faudrait être fou pour signer au bas du pacte Gattaz"

par LCP

Lors de son discours de vœux le 13 janvier, Pierre Laurent affirme que "la France de 2013 aura été celle des mille plans de licenciements, de la non inversion de la courbe du chômage" et des "vingt milliards d’euros de cadeau au patronat". Le secrétaire national du parti communiste assure que le président de la République "a oublié les Français" et pointe "toujours plus d’allongements" pour les entreprises. Il critique le "pacte Gattaz" (ndlr : le pacte de responsabilité) présenté demain par François Hollande.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.