Violences du 1er-Mai: "Une fois de plus la réaction de l'exécutif n'est pas du tout à la hauteur de la gravité des faits", réagit Nicolas Bay

par BFMTV

Le vice-président du Front national Nicolas Bay dénonce une réaction de l'exécutif qui n'est "pas à la hauteur de la gravité des faits". En marge des manifestations du 1er-Mai, 1.200 black blocs se sont réunis, occasionnant des violences. 43 gardes à vue ont été prolongées ce soir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.