Valls : "L'extension de la déchéance de nationalité ne porte pas atteinte aux valeurs républicaines !"

par LCP

Interrogé mardi lors de la séance des Questions au gouvernement par le président du groupe communiste à l’Assemblée, André Chassaigne, demandant le retrait de la déchéance de la nationalité pour les binationaux nés Français au motif "qu’il n’y a pas deux catégories de Français dans la République", le Premier ministre Manuel Valls lui a répondu avec vigueur.

"La République, Monsieur Chassaigne, fonctionne depuis des dizaines d’années avec la possibilité d’une déchéance de nationalité et je crois que personne ne le remet en cause, a lancé dans l’hémicycle le Premier ministre, avant d’ajouter : L’extension de cette mesure ne porte pas atteinte aux valeurs républicaines, au contraire !"

Manuel Valls a ensuite enchaîné sur le "nouveau patriotisme" qui s’affirme en France depuis les attentats de janvier et de novembre 2015. "A travers ce nouveau patriotisme nous devons affirmer ce que nous sommes : Français. Autour de nos valeurs, le patriotisme gé

Vos réactions doivent respecter nos CGU.