Vallaud-Belkacem doute qu'il faille interdire la fessée - 21/05

par BFMTV

Les députés ont entamé, lundi soir, l'examen des premières mesures de la proposition de loi socialiste et écologiste sur la famille. La question de l'interdiction des châtiments corporels, notamment la fessée, a été repoussée à un texte ultérieur. Najat Vallaud-Belkacem, ministre de la Jeunesse, a avoué avoir déjà donné la fessée avant de poursuivre: "Est-ce qu'il faut l'interdire par la loi, c'est là que j'ai un doute. Est-ce que c'est à la loi de se mêler de cela, non, pas nécessairement", a-t-elle déclaré sur RMC et BFMTV, mercredi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.